Grand prix de littérature 1994

Grand prix de littérature 1994 ©2002, Olivia Heussler/oliviaheussler.com

Anne Cuneo

Ecrivaine

Le Grand prix, d’un montant de 100'000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une oeuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Informations supplémentaires

Laudatio

POUR UNE OEUVRE NOURRIE DES AVANT-GARDES ET DES TRADITIONS DE L'EUROPE ENTIERE, POUR UNE ECRITURE D'AUTOPORTRAIT, D'IMAGINAIRE ET D'ENQUETE, POUR UN DESTIN DE FEMME, DE LA VAILLANCE DE L'IMMIGREE A LA DETERMINATION DE L'ECRIVAIN.

Biographie

Née à Paris peu avant la Seconde guerre mondiale, Anne Cuneo quitte la capitale française au début des hostilités. Enfance en Italie du Nord.

Après la mort de son père en 1945, elle passe plu­sieurs années dans divers internats et orphelinats religieux en Italie d'abord, puis à Lausanne où elle doit s'adapter à la langue et à l'environne­ment nouveaux. Après cette difficile période, elle passe une année en Angleterre, à Plymouth et Londres et découvre la culture anglo-saxonne. Plus tard, elle puisera dans ses souvenirs d'adolescen­ce pour le roman. Station Victoria (1989). De retour à Lausanne, elle est d'abord téléphonis­te, puis étudie à l'Université de Lausanne (licen­ce ès lettres), apprend les métiers de la publici­té, enseigne la littérature, voyage à travers l'Europe.

Anne Cuneo partage son temps entre la création dans presque tous les domaines de la littérature, le journalisme et les traductions. Son oeuvre, largement autobiographique, révèle ses affinités avec les courants modernistes. Elle admire Breton et le surréalisme, influence perceptible, en ses débuts, de Gravé au Diamant (1967) à Passage des Panoramas (1978) et plus tard dans Hôtel Vénus

(1984), Elle est ouverte à la tradition et aux expériences des romans américains. Elle introduit dans la littérature de Suisse française des pers­pectives et des démarches nouvelles. Porte-parole des laissés-pour-compte dans La Vermine (1970), elle introduit le monde des immigrés dans la lit­térature romande avec les deux volumes de son Portrait de l'auteur en femme ordinaire (1980/ 1982). Elle évoque la maladie dans Une Cuillerée de Bleu (1979). Sensible au travail d'enquête, elle trace des portraits des milieux du spectacle dont elle se sent proche: Le Piano du pauvre (1985), La Machine fantaisie (1976), Le Monde des forains (1985), Benno Besson et Hamlet (1987). Elle participe à des expériences cinématographi­ques et théâtrales. De l'écriture, elle passe à la mise en scène et à la réalisation.

Aujourd'hui, Anne Cuneo ne met plus sa vie en livres. "Cependant, note-t-elle, je considère que ce que j'ai écrit depuis est aussi autobio­graphique, mais à des niveaux différents". Cette voix plus profonde, elle la prête à des per­sonnages, qui s'expriment toujours à la première personne et avec qui elle possède des racines communes, telles les héroïnes de Station Victoria (1989) et Prague au Doigts de Feu (1990), ou le héros de Le Trajet d'une Rivière (1993) l'Anglais Francis Tregian.

Anne Cuneo est collaboratrice de la rédaction romande du Téléjournal à Zurich, ville où elle ré­side.

 

Oeuvre

Les Oeuvres d'Anne Cuneo Récits, romans

Gravé au Diamant, Récit, L'Aire, 1967
Mortelle Maladie, Récit, L'Aire, 1969
La Vermine, Récit, Cedips, 1970
Poussière du Réveil, Récit, Bertil Galland, 1972
Le Piano du Pauvre, Récit, Bertil Galland, 1975
La Machine fantaisie. Récit, Bertil Galland, 1976
Passage des Panoramas, Récit, Bertil Galland, 1978
L'Age d'Homme, 1991
Une Cuillerée de Bleu, Récits personnels, Bertil Galland 1979 et Eric Losfeld, Paris, 1979
Hôtel Vénus, Récit, Favre, 1984
Les Portes du Jour, Récit, Bertil Galland, 1980 Le Temps des Loups Blancs, Récit, Bertil Galland, 1982
Station Victoria, Roman, Bernard Campiche, 1989,
Prix Alpes-Jura 1990
Prague aux Doigts de Feu, Roman, Bernard Campiche, 1990
Le Trajet d'une Rivière, Roman, Bernard Campiche, 1993, Prix des Auditeurs de "La Première" 1994 La Flûte et les Ratonneurs, Nouvelle, Bernard Campiche, 1994

Essais

Art, Rupture et Résistance, Essai, Ed. de la Prévôté. 1978
Le Monde des Forains, 3 Continents, 1985
Benno Besson et "Hamlet", Favre, 1987


Théâtre, radio, télévision

Les Bourreaux ordinaires, 1971
Jours de Chats, 1972
Le Piano du Pauvre, 1975
Cessez de m'appeler Grand-Père, 1976
Une fenêtre sur le 9 novembre, 1976
Le Grand Jeu de la Vie courante, 1980
Le Joueur de Flûte d'Argen, 1980
L'Aigle de la Montagne noire, 1981
Au Sud des Nuages, 1981 Lorelay, 1985
Scènes de la Vie d'un Pavé, 1986
Ophélie des Bas Quartiers, 1986
La Plainte d'Elvira, 1987
Madame Paradis, 1988
Les Enfants de Saxo, 1990

Beaucoup de ces pièces sont traduites en allemand, certaines en anglais et en italien.

Films

Ciné—journal du Féminin, 1981
Quand la ville arrive, 1982
Les Sept Vies, 1983
Signes de Terre, Signes de chair, 1983
Basta, 1986
Durch dringen de Welten, 1992

Expositions collectives (suite)

"Junge Kunst an der MUBA", Bâle, 1984
Collection de la Banque Cantonale Vaudoise, Le Sentier, 1985
"Petits formats", Galerie Patrick Roy, Lausanne
Galerie Patrick Roy, Lausanne, 1991
"L'art vaudois contemporain - Aspects de son devenir". Collection du CESSEV, La Tour-de-Peilz, 1993
"A la découverte des collections roman­des I", FAE Musée d'art contemporain, Pully/ Lausanne
"Etats des lieux". Galerie Espace Flon, Lausanne

Collections publiques

Banque Nationale Suisse, Zèurich Banque Cantonale Vaudoise, Lausanne Crédit Suisse, Lausanne

FAE Fondation Asher Edelman, Musée d'art contemporain, Pully

Fonds culturel de la Ville de Lausanne, Lausanne

Distinctions

Prix Littéraires

Anti-Prix de la Radio Suisse Romande, 1968; Prix Schiller pour l'ensemble de son oeuvre, 1979; Prix culturel du canton de Zurich, 1981; Prix "Bourse littéraire" de la Ville de Zurich, 1988; Prix Bibliothèque Pour Tous, 1990; Prix Alpes-Jura, 1990; Prix des Auditeurs de "La Première", 1994.

 

Lu 2679 fois