Prix culturel vaudois jeunes créateurs photographie 1994

Mario del Curto

Photographe

Informations supplémentaires

Laudatio

POUR SON DESIR D'ALLER LOIN DANS SES RENCONTRES HUMAINES, TRADUIT PAR DES IMAGES FORTES ET SOLIDAIRES.

Biographie

Mario del Curto est né en mars 1955 à Pompaples.

La passion pour les images du monde l'éloigné des écoles en 1972. Dès lors, stages et collabora­tions se succéderont en Suisse et à l'étranger. Avant de travailler régulièrement pour les maga­zines suisses, il s'initie aux techniques de l'im­primerie. Durant cette période, les mouvements sociaux des années 1970-1980 attirent son objec­tif. Ses photographies sont publiées avec celles de Philippe Maeder et Armand Deriaz dans un livre intitulé : "Suisse en mouvement". Attiré par les événements, il affronte les repor­tages internationaux. Des collaborations s'éta­blissent avec des agences photographiques. Il par­ticipe à la création de deux collectifs de photo­graphes, en 1974 Fotolib suisse, en 1981 Stratus à Lausanne.

Dès 1980, plusieurs théâtres et compagnies de dan­se, soucieux d'accompagner leur activité d'un té­moignage photographique, pour leurs archives et pour la presse, lui proposent une activité régu­lière - le Centre Dramatique de Lausanne, Le Poche à Genève, la Compagnie Fabienne Berger, Philippe Saire.

Sa préférence porte Mario Del Curto aux travaux de longue durée - les immigrés en 1974-1975, Portraits-Reflex en 1987, un livre sur les per­sonnages suisses romands hors du commun; il tra­vaille avec les artistes de l'Art Brut.

Dès 1985, quelques démarches expérimentales comme (48 heures de photographies à La Chaux-de-Fonds,) (quatre photographes) exposées à la galerie "La Plume". Carnet de route photographique, lors d'un voyage à pied, à la rencontre de Heini Stucki éga­lement photographe. Les images ont été exposées à Bienne, au Fotoforum, en 1986. Partir de la lectu­re d'un journal et illustrer les réflexions qu'il suscite (participation de 10 photographes).

En 1989-1990, mandat de la Radio Suisse Romande pour réaliser un ouvrage sur le président de la Confédération. Depuis 1988, et aujourd'hui enco­re, il poursuit une démarche avec Heini Stucki sur les Chemins de Fers Fédéraux. Des extraits ont déjà été exposés au Kunstmuseum d'Olten en 1989 et à Fribourg, dans le cadre de CH 91, vi­sion de la Suisse depuis le train.

En 1993, Mario del Curto expose au Musée de l'Elysée à Lausanne une série de photographies représentants des artistes apparentés au mouvement de l'Art Brut et, en 1994, au Schwerin, des photo­graphies de théâtre.

 

Lu 2478 fois