Prix culturel vaudois jeunes créateurs vidéo 1994

Stéphane Goël

Réalisateur

 

Informations supplémentaires

Laudatio

POUR L'ENVERGURE, LA PROFONDEUR D'ENQUETE, ET L'HUMANITE DE SON TRAVAIL, POUR PECOS,

POUR L'ESSOR DONNE A LA VIDEO AVEC LES PIONNIERS DE CUMAGE.

Biographie

Fils d'un agriculteur de Carrouge, dans le Jorat, Stéphane Goël est né en octobre 1965.

De 1981 à 1987, il réalise plusieurs court- métrages Super 8, travaille comme opérateur vidéo à Télécinéromandie et collabore avec le Studio Bellevue de Lausanne en qualité de réali­sateur indépendant.

De 1987 à 1993, il réside et travaille à New-York. Il suit des cours de réalisation du documentaire chez Global Village et des stages avec Dan Reeves, John Reilly et Julie Gustavson.

Entre 1988 et 1991, Stéphane Goël collabore, en qualité de monteur vidéo free lance, avec Globo Télévision (New York News Bureau), Fox Network, GBS Vidéo, Broadway Video, Video One Inc. Il est assistant et monteur pour plusieurs artistes dont Nam June Paik (Sat Art III ert Living the Living), Paul Garrin (Free Society), Shigeko Kubota (Three Mountains), Alexander Hahn (Arthur et Dirt Site), David Cameron (Kendall).

La New School for Social Research lui confie, en 1990, un poste de professeur de montage vidéo. En 1991, il assure la production et la distribu­tion des versions française de sept bandes de Nelson Sullivan. Il effectue le montage d'un documentaire long-métrage d'Alexandre Mayenfisch: Histoire de temps; la conquête du temps libre, en 1992, et le documentaire long-métrage de Fernand Melgar: Album de famille, en 1993. Au cours de cette même année, il est membre du Jury Interna­tional du 25ème Festival du Film Documentaire de Nyon. En 1994, il collabore avec le quartet de guitares Le Four.

Depuis 1987, Stéphane Goël est membre de l'asso­ciation Climage à Lausanne. A ce titre, il parti­cipe à l'organisation de nombreux événements liés à la vidéo de création (Musée de l'Elysée, Musée des Beaux-Arts de Lausanne, Dolce Vita, MAD, etc.) et à la diffusion et distribution de bandes.

Oeuvre

Réalisations 1987-1994

Toys ans Us, documentaire, 1987, 26 min.
Fortunatly, vidéo expérimentale, 1988, 4 min.
A Tributo to NJP, vidéo expérimentale, 1989, 4 min
Caméra, Man!, reportage, 1989, 6 min.
Loin du coeur (Random), vidéo expérimentale, 1989, 3 min.
Les Chroniques Cathodiques, documentaire, 1990, 42 min.
La république de l'utopie (Portraits USA), reportages, 1990, 8 fois 2 min.
L'importance du temps passé; oublier, vidéo expé­rimentale, 1990, 2 min.
Jean-Marc, reportage, 1993, 4 min. A l'ouest du Pecos, documentaire, 1993, 72 min.
Portraits à venir, reportage, 1993, 4 min.

En préparation:

Le garçon s'appelait Apache, documentaire, 1994, 52 min.

Lu 2673 fois