Prix culturel vaudois jeunes créateurs danse 1992

Serge Campardon

Danseur, chorégraphe

 

Informations supplémentaires

Laudatio

AU BRILLANT DANSEUR, AU CHOREGRAPHE INVENTIF, AU FONDATEUR AVEC FLORENCE FAURE DE LA COMPAGNIE "NOMADES".

Biographie

Serge Campardon est né à Arget, dans les Pyrénées Atlantiques.

Il prend ses premiers cours de danse à Pau. Sa participation au Prix de Lausanne en 1977 lui vaut le prix de la meilleure chorégraphie personnelle.

De 1978 à 1979, il fréquente l'école Mudra et fait une première saison au Ballet du XXe siècle avant de partir pour New York où il suit, pendant un an, les cours de la School of American Ballet.

En 1980, sollicité par Vittorio Biaggi pour tenir le rôle de Roméo dans sa production "Roméo et Juliette", il revient en Europe (Rome et Venise).

En 1981, Retour à Bruxelles au Ballet du XXe siè de où il devient très rapidement soliste et in terprète les rôles principaux dans les ballets suivants : "La Flûte enchantée", "Le Sacre du printennps" (l'Elu), "Sonate à trois".

Premier rôle de la création de John Neumeier "7e Symphonie de Mahler" au sein du Ballet du XXe siècle. Premier rôle dans une création de Judith Jomison "Just caH me dance", "Prélude de /'après midi d'un faune" "Cantate 106", "Malraux ou la métamorphose des dieux", "Piaf" (création), "Sou­venir de Léningrad" (création), "1789... et Nous" (création), "Trois études pour Alexandre" (créa­tion).

En 1990, il quitte le Béjart Ballet Lausanne pour fonder la Compagnie Nomade-Le Loft-Vevey avec Florence Faure et crée "Je-Tu-Elle" pour le Festi­val de la Cité de Lausanne.

En 1991, tout en continuant à danser, il crée ses propres chorégraphies : "Des taureaux plein la tê­te" solo pour Denys Ganio, "Une petite histoire et puis d'en va", "Fondu enchaîné".

En 1992, création de "Vello cello H" pour l'Octogone de Pully et "Le Spectre de la rose" pour le Théâtre municipal de Lausanne.

Lu 2592 fois