Grand prix de littérature 1987

Etienne Barilier

Ecrivain

 

Informations supplémentaires

Laudatio

Pour soutenir l'accomplissement d'une oeuvre, riche déjà de romans et d'essais, ouverte aux grands courants de la pensée européenne.

Biographie

Né en 1947, Etienne Barilier, après des études de lettres à l'Université de Lausanne et une thèse de doctorat sur Albert Camus, s'est entièrement consacré à la création littéraire. Il a publié douze romans en quinze ans. Citons Orphée (1971), Le chien Tristan (1977) ou le plus récent. Le dixième ciel (1986), inspiré par 1'Italie de la Renaissance et Pic dë la Mirandole, oeuvre dont Le Monde écrit : "Ce que nous savons de source sûre et dont joue remarquablement l'auteur, c'est que Pic de la Mirandole fut à la fois un savant certifié, un philosophe inquiet et un amoureux intrépide... Etienne Barilier l'a mis au centre d'un roman qui est aussi spirituel et philosophique que picaresque... . Le romancier découvre assurément ses propres préoccupations spirituelles (...) : une interrogation sur la liberté de l'homme et sur la présence du mal dans le monde."

Etienne Barilier a porté son intérêt à la pensée et aux arts de Paris et de Vienne, de Rome et de Prague. Il a consacré des essais à Al ban Berg (1978), aux "petits camarades" Sartre et Aron (1987) et signé, entre deux. Le grand inquisiteur et le Banquet.

Chroniqueur, il s'exprime sur la musique, la peinture ou la télévision dans Le Monde, le Journal de Genève, et d'autres journaux. Il a traduit Ludwig Hohl et DLirrenmatt.

Lu 2610 fois