Grand prix de musique 1987

Michel Hostettler

Musicien

 

Informations supplémentaires

Laudatio

Pour ouvrir un large espace de création au compositeur qui, pour les choeurs, les ensembles intrumentaux, la scène et le cinéma, a donné déjà une oeuvre de lyrisme sincère et de fraîche originalité.

Biographie

Né à Avenches en 1940, où il a suivi ses écoles primaire et secondaire, Michel Hostettler a obtenu en 1960 un brevet d'instituteur et en 1968 celui de maître de musique. Il a poursuivi ses études musicales à Genève, avec Bernard Reichel pour la composition et André-François Marescotti pour l'orchestration. Il enseigne la musique à l'Ecole normale de Burier (CESSEV) et au collège de Montreux, dont il dirige le Petit Choeur depuis plus de vingt ans.

Dans son oeuvre de compositeur, Michel Hostettler a donné de nombreuses pages vocales, profanes et sacrées, a cappella et avec accompagnement; des cantates pour soli, choeur et orchestre, profanes et sacrées, notamment Surge, illuminare créée à Montreux en 1985 à la Fête cantonale des chanteurs vaudois.

Sur un texte d'Henri Debluë, Hostettler a composé un opéra en forme de légende musicale, Lo scex que plliiau, créé par la Ville de Montreux en 1982 dans une mise en scène de François Rochaix. Le critique Bernard Sandonnens a écrit à ce propos : "La musique de Michel Hostettler est impressionniste, post-romantique, orchestrée avec une instrumentation très réussie attestant un métier affirmé. L'utilisation du reaistre des cuivres et des tois est d'une rare beauté. Le style, puccinien par instants, intelligent, aux subtiles alchimies hannoniques, somptueuses, voilées de brumes et de mystères, est bien pensé musicalement. Une inspiration de cette veine-là, poussée encore plus loin, laisse augurer en Michel Hostettler un compositeur de talent, racé et sensible,"

L'oeuvre d'Hostettler comprend de la musique de chambre, quelques pages pour orchestre, dont un Arioso dédié à l'Orchestre Cinq-Sept et une Petite Suite dédiée à l'orchestre des Collèges lausannois, tous deux dirigés par Jacques Paschef Ainsi que plusieures musiques de scène, Hostettler a composé la musique, très remarqué, du film L'Allégement, de Marcel Schupbach, d'après un récit de Jean-Pierre Monnier.


Lu 1832 fois