Prix du rayonnement 2014

Gil Roman Gil Roman Photographe : Amélie Blanc

Gil Roman

Danseur, chorégraphe et directeur de ballet

Le Prix du rayonnement, d’un montant de 20’000 francs, distingue une personnalité du monde culturel vaudois dont la renommée va au-delà des frontières du canton de Vaud et de la Suisse.
 

Informations supplémentaires

Laudatio

C’est à lui seul que Maurice Béjart a choisi de confier ce qu’il avait de plus précieux : sa compagnie, ses danseurs. A lui le danseur de haut vol « à l’éclat de diamant noir », le chorégraphe de talent. Que n’a-t-on pas dit de l’héritier spirituel du maître : étrange, touchant, irritant parfois par sa sensibilité écorchée, surdoué, émouvant, tourmenté. « Il est au cœur de mon œuvre, ma mémoire vivante et sait ce qu’il faut en faire » disait Béjart. Comme il avait raison : Gil Roman s’avère un directeur exceptionnel qui conduit sa troupe de 40 danseurs dans le monde entier. Il est resté fidèle à l’esprit du maître tout en innovant avec de nouvelles créations. Et partout c’est le même succès, la même ferveur populaire, la même émotion : oui il fait rayonner Lausanne et le canton et nous sommes fiers de notre BBL !

Biographie

Gil Roman, né à Alès le 29 novembre 1960, est un danseur chorégraphe et directeur de ballet français.

Formé par Marika Besobrasova, Rosella Hightower et José Ferran, Gil Roman a rejoint Maurice Béjart en 1979. Pendant près de trente ans, il interprète les plus célèbres ballets du chorégraphe. Dès les années 90, il signe à son tour plusieurs œuvres. En 2007, Maurice Béjart le désigne comme son successeur à la tête du Béjart Ballet Lausanne. En 1993, Gil Roman devient directeur adjoint du Béjart Ballet Lausanne puis, en 2007, il succède à Maurice Béjart à la tête de la compagnie. Depuis une quinzaine d’années, Gil Roman signe diverses chorégraphies.

Oeuvre

Interprète

2006 La Vie du danseur "racontée par Zig & Puce"
2005 Entre deux guerres ; Zarathoustra, le chant de la danse
2004 Six personnages en quête d’un danseur, Tokyo 2002
2003 Iokanaan, Tokyo 2002
2002 La mort du tambour, Lausanne
2001 Lumière, Lyon
2000 Enfant-Roi, Versailles ; Symphonie pour un homme seul, Lausanne
1999 La Route de la soie, Lausanne ; Le Manteau, Kiev
1998 MutationX, Moscow ; Dialogue de l’ombre double, Lausanne ; Casse-Noisette, Turin
1997 Le Presbytère, Paris ; Juan y Teresa, Lausanne ; Barocco-Bel Canto, Florence
1996 Messe pour le temps présent, Recklinghausen
1995 A propos de Shéhérazade, Lausanne
1994 King Lear – Prospero, Montpellier
1993 L’Art du pas de deux, Lausanne ; Ballade de la rue Athina, Lausanne
1992 Mr C, Recklinghausen ; A6-Roc, Théâtre de Vidy, Lausanne ; Le Mandarin merveilleux, Lausanne ; La Crucifixion, Lausanne
1991 La mort subite, Paris, La Tour, Lausanne ; Film Paradoxe sur le comédien ; Tod in Wien, Vienne ; Nijinski, Lausanne
1990 Ring um den Ring, Berlin ; Pyramide, Le Caire
1989 1789… et Nous, Paris
1988 Dibbouk, Jérusalem
1987 Souvenir de Leningrad, Lausanne
1986 Malraux ou la métamorphose des dieux, Bruxelles
1985 Le Concours, Bruxelles
1984 Dionysos, Milan
1983 Messe pour le temps futur, Bruxelles
1981 Adagietto

Créations chorégraphiques

2013 Anima blues
2011 Là où sont les oiseaux
2010 Syncope
2008 Aria
2004 Casino des Esprits
2003 Échographie d’une baleine
1997 Réflexion sur Béla
1995 L’Habit ne fait pas le Moine

Distinctions

2005 Danza & Danza Award du meilleur danseur pour son interprétation de Jacques Brel dans le ballet Brel et Barbara
2006 Nijinsky Award décerné par le Monaco Dance Forum
2011 Il Premio internazionale alla carriera, Tenore Giuseppe Di Stefano pour l’ensemble de sa carrière

 

 

 

Media

Portrait vidéo réalisé par Momentum Production, réalisateur Pierre-Yves Borgeaud
Lu 5907 fois