Prix culturel vaudois 2008 d'arts lyrique

Prix culturel vaudois 2008 d'arts lyrique Photographie Jean-Bernard Sieber et Patrick Martin

Brigitte Hool

Cantatrice

Le prix culturel vaudois, d’un montant de 15'000 francs, est un coup de projecteur sur une force artistique du canton.

 

Informations supplémentaires

Laudatio

La magie de sa voix nous entraîne vers le sublime. En l’écoutant, de la réalité, on passe au rêve. Les variations si harmonieuses de sa tessiture nous ouvrent le chemin du bonheur.

La personnalité solaire de Brigitte Hool transparaît dans son interprétation rayonnante. Le public qui l’écoute est comme transcendé par cette passion que l’on sent vibrer en elle. On pourrait dire qu’elle est hors du temps, mais ce serait méconnaître la personne qui aime la vie. Elle la saisit à bras le corps et la fait danser au rythme de ses joies tout en gardant une lucidité remarquable. Femme du XXIème siècle, elle nous fait partager son amour de la musique grâce à son don exceptionnel. La lumière habite sa voix et nous éblouit, que demander de plus ?

Biographie

Brigitte Hool, née à Neuchâtel en 1970, est une soprano suisse.

Elle obtient une licence en Lettres et un diplôme de Journalisme à l'Université de Neuchâtel.

Récemment, sur les grandes scènes internationales :

En 2006, Brigitte Hool débute à la Scala de Milan dans le rôle de Poucette, Manon, de MASSENET mis en scène par Nicolas Joël et sous la direction de Ion Marin.
Elle chante au Festival Offenbach de l'Opéra de Lyon, à Lyon et Grenoble, avec Laurent Pelly et sous la direction de Jérémie Rohrer et de Benjamin Levy. Elle obtient un grand succès auprès du public comme de la presse. Le spectacle est diffusé à cette occasion sur plusieurs chaînes nationales et passe régulièrement sur Mezzo.
Elle chante Hanna Glawari, rôle-titre dans Die Lustige Witwe, sous la direction de Théo Loosli dans une tournée suisse.
En décembre 2006, elle chante Nadia dans La Veuve Joyeuse de LEHÀR, mis en scène par Jérôme Savary et sous la direction de Cyrill Diederich à l'Opéra de Lausanne.

Au printemps 2007, elle chante au Théâtre de Nice le rôle principal dans Teseo de HAENDEL, dans une mise en scène de Gilbert Blin, sous la direction de Gilbert Bezzina, avec l'Orchestre baroque de Nice.
Nicolas Joël la réengage alors comme Première Dame dans Die Zauberflöte de MOZART, sous la direction de Claus Peter Flor au Capitole de Toulouse.
Elle chante à l'Opéra de Lausanne le rôle titre dans Amelia al Ballo de MENOTTI mis en scène Par Eric Vigié et fait ses débuts à Paris en 2007 dans la reprise à l'Opéra Comique de cette production.
Elle chante Margerita et Elena dans Mefistofele de Boito mis en scène par Robert Bouvier, à Neuchâtel et Vevey.
Elle chante les Vier letzte de Strauss avec l'Orchestre Symphonique d'Etat de Lettonie sous la direction de Valentin Reymond au Festival des Jardins Musicaux de Cernier.
Après le succès du Festival Offenbach, Laurent Pelly la réengage pour le rôle de Pauline dans La Vie Parisienne de OFFENBACH, montrée en décembre 2007 à  L'Opéra de Lyon sous la direction de Sébastien Rouland, et enregistré pour la télévision nationale.

En 2008, Brigitte Hool est invitée en récital à la Tonhalle de Zurich; elle est à nouveau invitée au Théâtre de Toulouse dans le rôle de Zaida dans Il Turco in Italia de ROSSINI.

Elle chante le rôle titre dans le Digest Opera La Traviata produit par le Festival d'Avenches, mise en scène par Patrick Lapp et Jeans-Charles Simon. Elle est aussi l'invité d'honneur au Festival de St-Prex avec James Vaughan au piano. Elle chante les Bachianas Brasilieras de Villa-Lobos avec Gauthier Capuçon.

Elle est Micaela dans une mise en scène de Gino Zampieri et à nouveau Micaela dans la production du Théâtre de Lausanne sous la direction de Cyril Diederich et dans la mise en scène d'Arnaud Bernard.

C'est avec cette production lausannoise de Carmen qu'elle part en octobre en tournée au Japon. Elle aura donc chanté Micaela seize fois cette année dans douze villes.

En 2009, elle chantera entre autres Eurydice à Nice dans Orphée et Eurydice de GLUCK, Zerlina dans Don Giovanni de MOZART au Festival d'Avenches, et le rôle titre dans La Périchole d'OFFENBACH à Lausanne.

Ses collègues

Brigitte Hool a travaillé avec les metteurs-en-scène Nicolas Joël, Tobias Richter, Eric Vigié, Jérôme Savary, Gilbert Blin, Robert Bouvier, Simone Audemars, Heike Qvissek, Francesco Ellero d'Artegna, Jean-Charles Simon et Patrick Lapp, Laurent Pelly, et Arnaud Bernard, ainsi qu'avec les chefs d'orchestre Claus Peter Flor, Ion Marin, Cyril Diederich, Paolo Arrivabene, Théo Loosli, Jérémie Rohrer, Benjamin Levy, Valentin Reymond, Carlo Palleschi, Aldo Sisillo, Roberto Brigni-Rizzoli, Sébastien Rouland, Jean-Marc Grob, Jonathan Brett Harrison, Luc Baghdassarian...

Les scènes

On a pu entendre Brigitte Hool à l'Opéra La Scala de Milan, au Capitole de Toulouse, à l'Opéra Comique de Paris, à l'Opéra de Lausanne, à l'Opéra de Nice, à l'Opéra de Vichy, à l'Opéra de Lyon, au Théâtre Atticus d'Athènes et à la Tonhalle de Zurich.

Son amour du répertoire de musique sacrée...

Brigitte Hool chante régulièrement des oratorios : les passions selon saint Jean et selon saint Matthieu, le Magnificat et la Mes en Si de BACH, le Messie de HAENDEL, la Grand Messe en Do et le Requiem de MOZART, celui de FAURE et celui de BRAHMS, La Petite Messe solennelle et le Stabat Mater de ROSSINI.

...et de la mélodie et du lied

En 2006, elle est invitée pour une soirée de lieder et de mélodies françaises au Festival des Sommets Musicaux de Gstaad. Elle interprète Schubert, Schumann, Brahms ou Mozart, Chausson, Ravel, Poulenc ou Faure en récital.

Les enregistrements

Enregistrement chez Cypres, Les Sonetos de amore de Nicolas Bolens, accompagnés au piano par le compositeur.
Enregistrement pour Mezzo, Monsieur Choufleuri, mise en scène de Laurent Pelly
Enregistrement pour Mezzo, La Vie Parisienne, mise en scène de Laurent Pelly

Ses rôles à l'opéra

Brigitte Hool a débuté dans le rôle de Zerlina dans Don Giovanni de MOZART, puis a chanté les rôles: de Rosina dans Il Barbiere di Siviglia de ROSSINI, Amina dans La Sonnambula de BELLINI, Mireille dans Mireille de GOUNOD, Micaela dans Carmen de BIZET dans une production de l'Opéra de Riga au Théâtre Antique d'Arles, Susanna dans Le Nozze di Figaro et Pamina dans Die Zauberflöte de MOZART, Adina dans L'Elixir d’amore de DONIZETTI, Mimi dans La Bohème de PUCCINI, Agilea dans Teseo de HAENDEL, Amelia dans Amelia al Ballo de MENOTTI, die Witwe dans Die lustige Witwe de LEHAR, Margerita et Elena simultanément dans Mefistofele de BOITO, Pauline dans La Vie Parisienne de OFFENBACH, Violetta dans La Traviata de VERDI, etc.

Ses professeurs de chant

Elle s'est perfectionnée auprès de Grace Bumbry à Salzburg.

En 2005, Mirella Freni lui accorde une bourse au mérite (offerte par la Regione Emiliana et la contribution du Fonds social européen) pour étudier auprès d’elle à Modènes et lui fait l'honneur d'ouvrir la soirée de gala à l'Opéra de Modènes pour y chanter à ses côtés l’air de Micaela en souvenir de ses cinquante ans de carrière.

Licences musicales

Après des études de violoncelle, elle obtient parallèlement à ses études universitaires un diplôme de Chant, ainsi qu’un titre de virtuosité de Chant dans la classe d'Yves Senn au Conservatoire de Musique de Neuchâtel.

Licences universitaires

Brigitte Hool obtient une licence en Lettres et un diplôme de Journalisme à l’Université de Neuchâtel, pour lesquels elle est récompensée par les prix Werner-Günther et L’Express (meilleurs résultats de la Faculté, respectivement de l'Université). A cette période, elle crée et dirige le Choeur de l'Université de Neuchâtel qui comprend jusqu'à 150 membres s'exprimant dans un répertoire d'oratorio.

Elle est encore diplômée en yoga de l'Ecole Yogakshemam. 

Les dates

• 2008. Zaida, Il turco in Italia, ROSSINI, au Capitole de Toulouse, m.s. Tobias Richter, dir. Maurizio Benini • 2008. Micaela, Carmen, BIZET, m.s. Gino Zampieri, dir. Théo Loosli • 2008. Micaela, Carmen, de BIZET m.s. Arnaud Bernard, dir. Cyril Diederich à Lausanne, Vichy, Tokyo, Kobe, Osaka, Fukuoka, Oita, Nagoya, Hamamatsu, Fuchu, Musashino, Omiya, Ichikawa, Yokosuka. • 2008. Hôte d'honneur au St-Prex Festival • 2008. Concert avec Gauthier Capuçon • 2008. Amelia, Amelia al Ballo, MENOTTI, à Vichy • 2007. Pauline La Vie Parisienne OFFENBACH m.s. Laurent Pelly, dir. Sébastien Rouland • 2007. Sacerdotessa Aïda VERDI, Festival d'Avenches, m.s. Francesco Ellero D'Artegna • 2007. Aïda, Digest Opera Aïda de Lapp et Simon du Festival d'Avenches, repris dans le cadre du Festival de Verbier • 2007. Margerita et Elena, Mefistofele, BOITO, m.s. de Robert Bouvier, dir. Théo Loosli • 2007. Première Dame, Die Zauberflöte, MOZART, m.s. Nicolas Joël, dir. Claus Peter Flor •2007. Agilea, Teseo, HAENDEL, Opéra de Nice, m.s. Gilbert Blin, dir. Gilbert Bezzina, Orchestre baroque de Nice • 2007. Amelia Amelia al Ballo MENOTTI m.s. Eric Vigié, dir. Bruno Ferrandis, Opéra comique de Paris • 2006. Nadia, La Veuve Joyeuse, LEHAR, m.s. Jérôme Savary, dir. Cyril Diederich • 2006. Poucette Manon MASSENET, rôle de Poucette -- Scala de Milan, m.s. Nicolas Joel, dir. Ion Marin • 2006. Hanna, Die Lustige Witwe LEHÀR dir. Théo Loosli, tournée en Suisse • 2005-2006. Ernestine, Monsieur Choufleuri, OFFENBACH, m.s. Laurent Pelly dir. Jérémie Rhorer; production de l’Opéra de Lyon; reprise à Grenoble dir. Benjamin Levy • 2006. Carmen, BIZET, air de Micaela, ouverture de la soirée de gala en l’honneur des cinquante ans de carrière de Mirella Freni, au Théâtre de Modena, dir. Aldo Sisillo. • Micaela, Carmen, BIZET, avec la troupe de Riga (Lettonie) • Adina, L’Elisir d’amore, DONIZETTI, tournée en Suisse • Susanna, Le nozze di Figaro, MOZART, tournée en Suisse • Pamina, Die Zauberflöte, MOZART, tournée en Suisse • Mireille, Mireille, GOUNOD, Festival d’Arles• Amina, La sonnambula, BELLINI • 2004. Messe en si mineur, BACH, Festivale Barocco di Viterbo • 2004. Festival "Les sommets musicaux" de Gstaad • Rosina, Il barbiere di Siviglia, Festival d’Arles • Zerlina, Don Giovanni, MOZART, Vevey.

Media

Lu 2096 fois