Prix culturels vaudois musique 2006

Prix culturels vaudois musique 2006 Photographie Nicole Chuard

Thierry Romanens

Musicien et chanteur

Le prix culturel vaudois, d’un montant de 15'000 francs, est un coup de projecteur sur une force artistique du canton.

Informations supplémentaires

Laudatio

C’est un écorché qui ne mord pas, mais qui dit comment il voit la vie, le monde, les gens : ce n’est pas tout rose, mais c’est dit avec ironie, tendresse, humour. Il fonctionne à l’amour et à l’amitié, pour créer avec ses complices un univers très personnel, où paroles et musique ont une couleur, un rythme, une sonorité et un sens qui portent désormais et définitivement sa griffe.

Biographie

Thierry Romanens, chanteur

Naissance en France en 1963.

Enfant, il étudie le piano durant sept ans à cause de sa mère, enfin grâce à sa mère... ! Il fera par la suite deux années de guitare et une année d’école de théâtre Polylangage, à Lyon.

Il commence à jouer dans un groupe à l'âge de 17 ans (folk français) puis il se lance dans le bluegrass-country pendant ses études de psychomotricien, Université Claude Bernard, Lyon (F), profession qu'il exerce à temps partiel jusqu'en 1995.

Il déménage en Suisse, terre de ses ancêtres, fin 1987.

Parcours musical

1987 Son parcours musical commence avec "Les Taupins" groupe de Lyon. Tournée en Rhône-Alpes et en Suisse.
1994 Il monte un spectacle s’intitulant "2 chanteurs et une cloche" avec Pascal Rinaldi et Patrick Chambaz.
1996 C’est "La Fête à Bühler" qu’il présente avec cinq autres chanteurs suisses: Valérie Lou, Florence Chitacumbi, Le Bel Hubert, Denis Albert et Pascal Rinaldi. Tournée en Suisse, en France et au Québec.
1998 Il fait une vingtaine de spectacles intitulés simplement "Thierry Romanens en Concert".
2000 En mai sortie de son premier album, Le Sens Idéal 2000. Il pousse également la voix sur les CD’s de Pascal Rinaldi, Valérie Lou, La fête à Bühler, Détours essentiels - compil. Suisse.
2002 A la rentrée, il monte un nouveau spectacle qu’il intitulera « ROMANENS - Chansons dans la détente ». Le 4 novembre de la même année, il participe à Montréal à un spectacle organisé par la communauté internationale des radios francophones publiques, pour rendre hommage à Gilles Vigneault. Toujours en novembre, il est retenu pour présenter sa performance devant le réseau Maillon en Rhône-Alpes.

 

2003 Cette performance sera aussi présentée lors des vitrines professionnelles : Entre Vues à Bruxelles et au Chaînon Manquant, à Figeac en France, où il est découvert et invité par la directrice de la Bourse Rideau, pour présenter son spectacle en intégrale à Québec lors du congrès 2004.
2004 Son deuxième album, « Les Saisons du Paradis », paraît le 26 janvier en Suisse. 160 concerts dans toute la francophonie.
2006 Enregistre à Montréal son dernier album « Le Doigt », sorti en mars.

Théâtre, humour

Parallèlement à sa carrière de musicien, Thierry Romanens est aussi très actif dans les milieux du théâtre, de l’humour et de la radio.

1988 Co-fonde "Bretelle 007" trio de café-théâtre.
1992 Présente son premier spectacle solo « Qu’est-ce que vous foutez dans ma salle de bains ? » dont il joue 350 représentations et avec lequel il remporte le Prix spécial du Jury au Festival international d’humour de Rochefort et le Devos d’honneur au Festival de Tournai.
1993 Joue "Les gourmandises", mis en scène par Erik Zollikofer.
1996 Poursuit sur cette veine et monte "La dernière Volonté d'Agrippas".
1997 C’est au tour de "La vieille d'Ogoz", dont il signe le texte. Il en est de même avec "Piqûres de mystique" qu’il joue à 150 reprises, entre autre à la Bourse aux spectacles ATP, à Thoune en Suisse, où il remporte le Prix Suisse de la scène « Goldener Thunfisch 98 » et aux Entre Vues en Belgique.
1999 Ecrit le texte de "Fa-mi", spectacle théâtral et musical jeune public mis en scène par Gérard Diggelmann.
2001 « Gros guignolet" en co-écriture avec Popol Lavanchy.
2002 Joue dans "Le nom" de Jon Fosse mis en scène par Gianni Schneider au théâtre de Vidy et dans "Fables", avec l'Orchestre de chambre d'Yverdon-les-Bains.
2003 Ecrit le texte de "Le sceau de l’ange" qui sera monté en Suisse.

A la radio

Sur Radio Suisse Romande, la Première il est  «Dicodeur» dans l'émission éponyme depuis 1997.

Depuis 1999, il produit sept émissions pendant l’été sur RSR la Première.

Il co-écrit des contes bilingues pour une émission pour enfants sur la DRS – 1.

Oeuvre

Dates importantes

Festival Les entrevues – Bruxelles (B)                                                                            février 2003

Festival Le chaînon Manquant – Figeac (F)                                                                        mars 2003

Festival Alors chante – Mautauban (F) – Prix du grand jury                                                 mai 2003

Festival Paléo – Nyon (CH)                                                                                               juillet 2003

Festival Rideau – Québec (CA)                                                                                        février 2004

Mars en chansons – Charleroi (B) – Prix coup de cœur                                                     mars 2004

Printemps de Bourges – Bourges (F)                                                                                 avril 2004

Festival des Francomanias – Bulle (CH)                                                                              mai 2004

Festival Chansonniers – Milan (I)                                                                                       mai 2004

Coup de cœur francophone – Montréal, Vancouver, Québec (CA)                               novembre 2004

Première partie de Sanseverino – Annemasse (F) n                                                    novembre 2004

Première partie de Jacques Higelin – Lyon (F)                                                            novembre 2004

Festival Suisse musiques à la Maroquinerie – Paris (F)                                               décembre 2004

Première partie de Robert Charlebois à La Cigale – Paris (F)                                      décembre 2004

Midem – Cannes (F)                                                                                                        janvier 2005

Festival Courants d’air – scène nationale de Fanal – St Nazaire (F)                                      mars 2005

Co-plateau avec Jeanne Cherhal au Théâtre de Beausobre (CH)                                          avril 2005

Festival Les FrancofoliesLa Rochelle (F)                                                                    5 juillet 2005

Festival Les FrancofoliesSpa (B)                                                                          20-25 juillet 2005

Festival L’ Estivale – Estavayer (CH)                                                                              30 juillet 2005

Théâtre du Crochetan – Monthey (VS)                                                                            30 sept. 2005

Festival l’Estivale – St Germain-en-Laye (F)                                                                        1 oct. 2005

Le Bataclan – Paris (F)                                                                                                    24 oct. 2005

Composition et enregistrement de l’album                                                         de juillet-janvier 05-06

Nuithonie – Fribourg (CH)                                                                                                7 mars 2006

Les Docks – Lausanne (CH)                                                                                            9 mars 2006

Voix de fête – Genève (CH)                                                                                           10 mars 2006

Festival de la Cité – Lausanne (CH)                                                                               12 juillet 2006

L’Estivale – Estavayer  (CH)                                                                                         29 juillet 2006

Bilan

Sur les saisons 2003-04 et 2004-05, Thierry Romanens a donné 160 concerts

(38 au Canada, 22 en Suisse, 20 en Belgique et 80 en France).

Ce qui lui a fait parcourir avec ses musiciens 127 000 kilomètres.

Thierry Romanens en trio

Ce qui caractérise le trio est sans nul doute sa complicité singulière, qui s’est construite au fil des représentations, et l’originalité de sa formation

Cela fait trois ans que Thierry Romanens, Patricia Bosshard et Wally Veronesi collaborent. La formule à trois n’a jamais été pensée comme une formule au rabais (Romanens a joué

auparavant en quintet- notamment avec Popol Lavanchy, cb – Alain Tissot, d – Marion Rolland, f – et Wally Veronesi, g). Le trio s’est avéré être, grâce au festival phare de Nyon qui avait proposé à Thierry

un concept plus intimiste, la formule la plus adéquate pour révéler son univers : un savant mélange, délicat bien qu’énergique, d’humour, de poésie et d’impertinence lucide.

L’éventail sonore est riche. Les trois musiciens en plus de leurs instruments respectifs, utilisent deux pads de batterie (bd) et une caisse, ainsi qu’un ordinateur. Leurs compétences musicales se complètent : P.Bosshard vient de l’électro et des musiques improvisées, W.Veronesi, du rock et T. Romanens du folk et de la chanson. L’alchimie de la rencontre s’est produite rapidement et s’est affinée grâce à une volonté commune de recherche musicale et scénique.

Deux rencontres ont été déterminantes pour le trio. Celle avec Philippe Albaret qui a amené de la rigueur dans la mise en place du spectacle et l’interprétation des chansons et celle avec Yves Mas qui a participé activement à l’élaboration du son sur scène.

Le trio répétait régulièrement à Lausanne dans l’ancienne école de chimie (actuellement en transformation) dans le local de Patricia Bosshard.

Ecriture et composition

La majorité des textes du spectacle sont de Thierry Romanens. Habitué de l’écriture (auteur de ses spectacles solo, de pièces de théâtre, de chroniques radio…), il a déjà signé la plupart des chansons de l’album précédent « Les saisons du paradis ». Ses chansons évoquent souvent la mélancolie traitée avec légèreté et humour, sous un angle prioritairement poétique.

« Les chansons sont des gouttes d’eau qui font déborder le vase »

« Au bal de l’intemporel

Il y a tous ceux et celles

Qui se moquent du regard sombre

De la Reine des ombres

Quelques bouts de ficelle

Pour retaper la nacelle

Qui te fait aller plus haut

Et oublier l’échafaud »

On y retrouvera aussi quelques collaborations d’écriture, fruits de rencontres, avec Kent et Sarclo.

La composition est le reflet du travail du trio qui tient à affirmer le son d’un groupe. Elle est assurée pour chaque titre par les trois membres du trio, chacun amenant ses compétences d’arrangeur et de mélodiste, puis le morceau est retravaillé et finalisé – harmonie et mélodie – par les trois personnes. Si la démarche est parfois plus laborieuse, elle s’est avérée très riche et cohérente. Avec un souci de développement d’une musicalité propre au groupe et une attention particulière sur les mélodies. N’ayant ni basse, ni batterie, le trio a développé un registre sonore palliant à ce qui pourrait faussement apparaître comme un manque: utilisation d’un octaver sur l’alto, de sons additionnels. L’instrumentation de base est celle rendue par les instruments respectifs de chacun, mais d’autres instruments (clavier, grosse caisse, sampler) sont partagés par les trois musiciens.

Pour l’enregistrement du nouvel album, Thierry Romanens confie la production artistique à François Lalonde, arrangeur et poly-instrumentiste de Montréal, qui a, par ailleurs, réalisé les deux albums de la chanteuse Lhassa.

Productions - Agences

Salut la Compagnie (Suisse)

Fondée en 1996 par Thierry Romanens, Claude Studer et Brigitte Romanens-Deville

Elle produit sept spectacles :

« La dernière volonté d’Agrippas » m.e.s. par T. Romanens et B.Romanens-Deville / 1996

« Piqûres de mystique » m.e.s. par D.Maillefer / 1997

« La vieille d’Ogoz » m.e.s. par D.Bianchi / 1997

« Fa Mi » m.e.s. par Gérard Diggelmann / 1998

Romanens en concert:

« Thomas Ruelle » / 1998

« Le sens idéal » / 2000

« Les saisons du paradis » / 2004

Le Booking est assuré par Antonin Rousseau, indépendant, s’occupant de Lole et de Simon Gerber.

Dessous de scène (France)

Jeune agence dynamique d’Annecy, collaborant régulièrement avec la Fcma, et faisant tourner plusieurs groupes de rock et chanson. Travaille avec Romanens depuis mars 2006.

Productions Serge Paré (Canada)

Agence de production québecoise qui produit notamment Les charbonniers de l’enfer, Mauvais sort, Monsieur Lambert… Elle repère Thierry Romanens à la vitrine professionnelle des Entrevues à Bruxelles et le produit dès février 2004 sur le territoire canadien. Elle produit le disque « Les saisons du paradis » au Canada et le fait distribuer par Select. Elle produit la sortie du nouvel album au Canada et le concert au Lion d’or à Montréal en mars 2006

Luciole productions (Belgique)

Situé à Charleroi, l’agence a spontanément proposé de développer la tournée belge. S’occupe aussi de William Dunker, François Vé et Pascal Rinaldi.

Musikvertrieb (Suisse)

Maison de disque zurichoise. Elle propose un contrat d’artiste à Thierry Romanens en 2003. Elle produit l’album « Les saisons du paradis » et négocie la distribution française avec « L’autre Distribution ». Elle produit le prochain album et le distribue en Suisse.

Media

Vidéos Ana Morenza
Lu 1857 fois