Grand prix 2002

Grand prix 2002 Photographie Christian Coigny

Denise Voïta

Peintre, graveur

icone-video

Le Grand prix, d’un montant de 100'000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une oeuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Informations supplémentaires

Laudatio

« Je ne cherche pas à voir autrement, dites-vous, « mais au-dedans…».

Et si vous avez commence, dans les années 60, a vous exprimer au travers de l’art de la lice, votre œuvre de peintre est aujourd’hui considérable.

La force symboliste et métaphorique de vos toiles ne permet pas un regard dilettante de visiteur presse.

Chacune de vos œuvres invite à une rencontre patiente, curieuse, exigeante.

Derrière votre humilité et votre discrétion, il y a le feu de la passion, la puissance d’une quête humaniste et la détermination de l’artiste entièrement dévouée à son art.

Biographie

1928 Naissance à Marsens, Gruyère (FR).
1940-1946 Ecole secondaire à l'Institut de la Sainte-Croix, à Bulle, où elle suivra aussi l'Ecole normale. Obtient son diplôme d'institutrice. Séjour d'été dans la Florence d'après-guerre. Visite les églises et rares musées ouverts (Donatello, Cimabue, Fra Angelico, Architecture).
1948-1952 Etudie à l'Ecole cantonale de dessin à Lausanne, section Arts appliqués, mais suit aussi, parallèlement les cours de dessins dans la section Beaux-Arts. Découverte du dessin avec Casimir Reymond. Apprend à travailler la matière picturale avec son ami Olivier Charles (Tiepolo, l'Art baroque). Reçoit ses premières leçons de peinture dans l'atelier de Pierre Estoppey.
1952-1958 Initiation aux métiers d'art par ses amis :

La mosaïque avec François Pétermann et gagne la Bourse Kiefer-Halblitzel-Berne, avec une mosaïque et part trois mois à Londres. Visite assidue des musées (William Blake, William Turner).

La sérigraphie; imprimeur-sérigraphe pendant quatre ans avec Arthur Jobin qui lui révèle les œuvres de Van Doesburg, Malévitch, Mondrian. Imprime ses premiers tissus et tentures murales en sérigraphie et bois gravé. La terre cuite avec Gigon. Stèle et relief mural.

Le théâtre : réalise des costumes et des marionnettes pour le Théâtre des Faux-Nez à Lausanne où elle assume, temporairement, les fonctions de placeuse, accessoiriste, couturière, etc...

Le vitrail : création de petits vitraux chez Chiara à Lausanne. Expose avec la Société des femmes-peintres et sculpteurs, avec l'ŒUVRE puis avec le Collège vaudois des artistes concrets ; Chollet, Hesselbarth, Gigon, Arthur Jobin.

La lithographie : invitée par Pietro Sarto, apprend la lithographie aux Presses artistiques à Pully, puis à Villette et à Saint-Prex, avec Edmond Quinche. Participe aux expositions de l'Epreuve et de l'Atelier Pietro Sarto.

1965 Membre de la Fondation Alice Baiily
1967 Fonde le Groupe des Cartonniers-lissiers romands, avec Françoise Ragno et Arthur Jobin.
1972-1980 Rencontre avec Laura Shellen-Dropsy, créatrice de stages de mythodrame, auxquels elle participe comme assistante à la réalisation des masques.
dès 1978 Partage son temps, peinture et dessin, entre Lausanne et Annay-sur-Serein, Yonne, France.
1995 Après une chute l'ayant privée de sa main droite pendant cinq mois, privilégie de dessin avec la main gauche et, plus tard, les collages.

   

Oeuvre

PRINCIPALES EXPOSITIONS COLLECTIVES ET PERSONNELLES

1962 Biennale Internationale de la tapisserie, Lausanne avec « Irradiation », tapisserie de haute lisse, 12 m2, tissée en Grèce chez Véra Mytilinéou avec qui elle collabore activement. Séjours prolongés, visite de Thessalonique, Athènes. Rencontre primordiale avec les icônes et la peinture murale populaire religieuse.
1962-1987 Une trentaine de tapisseries tissées par Marie-Lise Disch-Brack et Denise Emery lissière et graveur à Genève, ainsi que par Anne-Marie Matter.
1963 Expose avec les boursiers de la Fondation Alice Bailly.
1964 Exposition nationale suisse, Lausanne, secteur Terre et Forêt. Denise Vofta - Jean Lecoultre, Galerie Verena Muller, Berne
1965 Alice Bailly et ses boursiers, Galerie Numaga, Auvernier (NE), qui les exposera encore en 1980
1967 "De la conception à la réalisation" avec une tapisserie tissée avec Cyril Bourquin. Musée des Arts décoratifs, Lausanne.
1968 Galerie Alice Pauli, Lausanne, ainsi qu'en 1970-81-89-98.
1969 « J'habite un Château de sable ». Poèmes Andrée Vilar, Paris. Douze lithographies. Edition Alice Pauli.
1972 Exposition d'estampes, Pratt Graphics Center, New York, avec Pietro Sarto, Edmond Quinche, Jean Lecoultre, Urs.
« Hommage à G.G. Jung ».Université de San Antonio, USA
1972-73-75 Groupe des Cartonniers-lissiers romands, Musée Rath à Genève, Heller Gallery à Londres, Forum de l'Hôtel de Ville à Lausanne, Maison de la culture à Annecy
1975 Internationale Graphik, Zentrum fur Kunst Vaduz
1977 "La lithographie", manoir de Martigny, Martigny
1977 "Tapisseries suisses, artistes d'aujourd'hui", Musée de Bellerive, Zurich
  De 1977 à 1980, le soutien de la Fondation Pro Helvetia permettra à l'exposition de voyager à travers l'Europe (Poitiers, Madrid, Rome, Milan, Vienne, Belgrade, Krusevac, Zagreb, Bucarest, Prague, Lodz, Londres et Lisbonne)
1979 Triennale Internationale d'estampes en couleur, Haldenschulhaus, Granges
1981 Art fribourgeois contemporain, Musée d'art et d'histoire, Fribourg
1982-1983 Rétrospective Denise Voita, au Musée d'Art et d'Histoire de Fribourg.
Catalogue Roger Marcel Mayou. Texte Jil Silberstein.
1982 Invitée par l'Association culturelle féminine internationale, Haus Beda, Bitburg (Allemagne de l'Ouest).
1982-1983 Art textile contemporain, collection Pierre Pauli, Musée des Arts décoratifs, Lausanne 1984 Galerie Le petit Poitevin, Guérande, France
1987 13ème Biennale de la Tapisserie, Lausanne, avec «Apprendre, c'est se souvenir», deux tapisseries monumentales, hall du Collège, Chavannes-près-Renens (VD). Réalisation M.- L. Disch-Brack et D. Emery, lisières, et François Queneau sculpteur à Perrigny, France
1992 Galerie Jacques Isoz, Sierre
1996

Rétrospective Denise Voita au Musée Jenisch, Vevey.
Conception du catalogue, Edith Carey et l'artiste. Présentation Bernard Blatter, directeur du Musée. Textes d'Olivier Charles, Jacqueline Lambert-Sauderan Paris, Christian Noorbergen,
« Accrochages » CESS, Beaulieu
Alice Baillyetses boursiers. Musée Jenisch, Vevey

1997 Œuvres nouvelles des artistes de la Galerie. Galerie Alice Pauli, Lausanne.
1998 Collages. Galerie Alice Pauli,Lausanne.
1999 Galerie Galarté, Paris. Avec des sculptures de Jacqueline Lambert-Sauderan. 
1999-2001 Peintures, dessins, collages. Atelier Rachel Debreure, Auxerre.
2000 Les Galeries lausannoises au Fomm, Lausanne.
2001 Maison des Arts, Galerie Plexus, Chexbres. Pour accompagner les sculptures de J. Lambert-Sauderan avec Francine Simonin et J. Oyex.
2002 (sept.) Centre d'art Le Triangle d'Or, Yvry-Paris.
2002 (nov.) Galerie du Château, Avenches. Avec Edouard Chappallaz, Marcel Imsand et Urs.

BIBLIOGRAPHIE

Depuis 1958 de nombreux articles ont parus notamment dans les quotidiens et revues suivants : Gazette de Lausanne, Tribune de Lausanne, Le Monde, Nouvelle Revue de Lausanne, Feuille d'Avis de Lausanne, Constmire, La Gruyère, 24 Heures, Mir Fraue-Schweizer Frauenblatt, Ecriture 23, Le Nouvelliste, Le Matin, Journal de Genève, La Commune politique de Paudex, Der Schweizerische Beobachter, Voir Magazine des Arts, Le Nouveau Quotidien, Journal de Sierre.

Radio romande : 1981. interview d'alphonse Layaz Portait d'artiste. TSR, 1985 : Denise Voïta, film de 22 minutes de Liliane Annen.

Distinctions

1954,1955 Bourse fédérale des Arts appliqués (tissus et tentures imprimés)
1955 Bourse Kiefer-Hablitzel (pour la mosaïque du Roi David)
1956 Bourse fédérale des Arts appliqués (tissus et tentures imprimés)
1957 Bourse fédérale des Beaux-Arts (peinture)
1958 Bourse Alice Bailly
1967 Bourse Pro Arte pour l'encouragement à la peinture

Media

Vidéos Ana Morenza
Lu 3050 fois