Prix de l'éveil 2001

Marina Aït-Ahmed et Rahma Ben Fadhilah

Institutrice, co-fondatrice du Musée d'art des enfants (co-lauréate)

 

Informations supplémentaires

Laudatio

RAREMENT LE MOT " EVEIL " N'AURA DEFINI DE MANIERE AUSSI ADEQUATE UNE ACTION CULTURELLE

L'ORIGINALITE DE LEUR DEMARCHE N'A D'EGALES QUE LEUR INCROYABLE ENERGIE ET LEUR CREATIVITE.

ELLES SONT DEUX POUR RELEVER UN PARI DIFFICILE :

REUSSIR LA JONCTION ENTRE L'ART, LE MUSEE ET L'ENFANT, A TRAVERS LE MUSEE D'ART DES ENFANTS QU'ELLES ONT CREE IL Y A DEUX ANS.

GRACE A MARINA AÏT-AHMED ET A RAHMA BEN FADHILAH, DES VOLEES D'ENFANTS ONT UN ACCES DIRECT, NATUREL ET VIVANT AU MONDE DE L'ART.

Biographie

Marina AIT-AHMED/MASSAGLIA

est née le 16.août 1957 à Turin (Italie)

Etudes

1971-1976 Liceo Linguistico (Istituto Virgilio) à Turin, Italie Maturité ès langues.
1977-1978 Université de Genève. Faculté des Lettres. Ecole de langue et civilisation françaises Diplôme d'études françaises modernes.
1978-1987 Université de Genève. Faculté des Lettres (histoire de l'art, anglais, musicologie) Licence en anglais (1981)
Licence en Histoire de l'art. Mémoire sur" Maurice Braillard architecte ", sous la direction du Prof. Maurice Besset

Parcours personnel

1981-1982 Collaboratrice du Service pédagogique du Musée d'Art et d'Histoire de Genève.
1987-1988 Conservatrice de la Fondation Braillard architectes à Genève.
1991-1992 Collaboratrice du Prof. Alberto Sartoris (Archives Sartoris, Cossonay)
Collaboratrice aux Editions Sapiens, Milan, pour la publication de l'œuvre complète d'Alberto Sartoris.
1994 et 1997 Historienne de l'art-conférencière pour des visites guidées à l'occasion des Journées européennes du Patrimoine au Service du Patrimoine architectural de la Ville de Genève, (emploi temporaire mai-septembre 94)
Toujours dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine et pour le même Service, collaboratrice scientifique pour la mise au point du programme et la rédaction de textes destinés à la brochure de ces Journées (janvier-février 97).

Mandat

 
1991 Conception, textes et réalisation de l'exposition " Genève-Vaud. Aperçu de l'architecture scolaire du Heimatstil à nos jours " sur mandat du Collège Sismondi, Genève, à l'occasion de son 35ème anniversaire.
1993-1994 Collaboratrice à l'Inventaire des monuments d'art et d'histoire du canton de Genève (Société d'histoire de l'art en Suisse) sur mandat du Département des travaux Publics de Genève.
1994 Auteur du " Architektenlexikon der Sweiz ". Rédaction de deux articles, selon contrat d'édition avec Artemis Verlags AG, Zurich
1995 Collaboration à l'exposition (conception, textes et réalisation)
" Pour une Grande Genève idéale " dans le cadre de la manifestation Les Quais de l'Immobilier, mais 95.
1995-1996 Rédaction d'une monographie sur l'historien de l'art, sociologue et artiste Conrad André Beerli.
1996 Conception et réalisation de l'exposition " Conrad André Beerli : œuvres inconnues sorties de l'ombre ", Galerie Delafontaine à Carouge (octobre 96).

Rahma BEN FADHILAH

De nationalité hollandaise, née le 28 septembre 1969 à Genève, vit à Lausanne depuis 1981.

Formation

1985-1991 Institut pédagogique des Gais Lutins à Lausanne
1985-1987 Section pré-professionnelle
Stages à l'Atelier d'Expression au Mont-sur-Lausanne, au Centre d'accueil et de plein air. Vallée de la Jeunesse à Lausanne, Certificat de formation pré-professionnelle en 1997
1988-1991 Section professionnelle
Centre de Vie enfantine de l'APEF, La Madeleine à Lausanne,
Crèche des Nations à Genève,
Relais Maternel à Pully
Diplôme d'éducatrice de la petite enfance en 1993

Expérience professionnelle

1992-1997 Educatrice à la Garderie Servan à Lausanne
1997-1998 Educatrice au Centre de vie enfantine de la Chenille à Lausanne
1998-1999 Educatrice à la Garderie du Servan à Lausanne

Création du MAE Musée d'Art des Enfants

Juin 1998 Conception, avec Marina Aït-Ahmet, historienne de l'art,

d'un musée d'arts visuels basé sur le partenariat avec enfants et artistes

Oeuvre

Ouvrages Maurice Braillard, architecte et urbaniste
Editions Georg, Genève, juillet 1991
  Conrad André Beerli : entre ombre et lumière, la couleur !
Editions Georg, Genève, septembre 1996
Articles Les peintres descendent dans leur rue
Musée d'Art et d'Histoire, Genève, 1982
  La fiche-pilote de la Fondation Braillard Architectes
ARBIDO, Bulletin de l'Association des archivistes suisses
  Un projet grandiose en l'Ile
Le Journal de Genève du 23 juillet 1988 (article concernant un projet inédit de Maurice Braillard)
  Itinéraires introspectifs, Linvitation au Château catalogue d'exposition Fondation du Château de Villa, Sierre, avril-mai 1990 (texte sur l'artiste valaisan F. Pont)
  Maurice Braillard : une biographie
Faces, Genève, mai 1990 et bulletin de l'Oeuvre " Information OEV " n, 8/9 1990
  Maurice Braillard, un pionnier de l'urbanisme enfin révélé (propos recueillis par Yvonne-Marie Ruedin), Dossiers Publics, mar-avril 1993
  La propriété Gallay : une villa " échantillon ", Alerte, journal de la Société d'art public, décembre 1991 (article sur une villa de Maurice Braillard)
 

Maurice Braillard et sa " Grande Genève ", Débats, mensuel socialiste genevois, mai 1993

 

Le Musée d'Art et d'Histoire, Journée et Nuit du Patrimoine, Genève 10 septembre 1994 Edition spéciale du VG Magazine, Ville de Genève.

  Survol de l'évolution de l'architecture scolaire genevoise et Visite de l'école enfantine et primaire Le Corbusier, brochure Journées européennes du Patrimoine, Genève, septembre 1997 Ville et Canton de Genève.
  Braillard Maurice ; Brunoni Ugo, Architektenlexikon der Schweiz 19./20. Jahrtiundert, BirktiauserVerlag, Basel, 1998

Création du MAE Musée d'Art des Enfants

  • Juin 1998 Conception, avec Rahma Ben Fadtiiiah, éducatrice, d'un musée d'arts visuels basé sur le partenariat avec enfants et artistes.
  • Juin 1998 Conception, avec Marina Aït-Ahmet, historienne de l'art, d'un musée d'arts visuels basé sur le partenariat avec enfants et artistes.

MUSEE D'ART DES ENFANTS (MAE)
Un concept, une démarche, une réalisation inédits

Un partenariat avec les enfants

Contrairement aux musées ordinaires, le MAE n'est pas issu d'une collection préexistante. Sa particularité est de se constituer, petit à petit, ex-nihilo, sous l'impulsion des groupes d'enfants et d'adolescents, qui participent à sa créa­tion, puis à son continuel mouvement. Le MAE s'appuie sur le principe de l'éctiange entre les enfants, les œuvres d'art, les artistes.

Partenaires à part entière, les jeunes sont appelés, tout au long de chaque projet, à orienter la constitution du fonds, à rencontrer les artistes invités, à participer par leurs travaux personnels ou collectifs à des expositions temporaires, parallèlement à celles des artistes, à réfléctiir, enfin, aux questions d'accrochage, de muséographie, de sauvegarde du patrimoine, de conservation et aux autres activités courantes du musée.

Le MAE n'est pas réservé exclusivement aux enfants, toutefois sa spécificité est d'être un musée pour et par les enfants.

Pour donner aux enfants les moyens d'être tour à tour " collectionneur ", " conservateur ", " artiste ", " public ", l'acti­vité principale des responsables du MAE consiste en une initiation artistique préalable, menée de façon non dirigiste par des professionnels et s'appuyant sur plusieurs visites de divers lieux artistiques.

Juin 1998

Conception de Marina AIT-AHMED/MASSAGLIA avec Rahma BEN FADHILAH éducatrice d'un Musée d'arts visuels basé sur le partenariat entre enfants et artistes

Octobre 1998 à juin 1999

Réalisation du projet-pilote " Dialogue entre géométrie/couleur " entre deux classes lausannoises et le plasticien Claude Augsburger.

Juin 1999

Inauguration des locaux du Musée d'Art des Enfants (MAE) à Chavannes-près-Renens. Octobre 1999 à juillet 2000

Opération " L'affiche colle/le MAE décolle " en partenariat avec six classes vaudoises, trois communicateurs visuels (l'artiste Eva Saro, le graphiste-illustrateur Albin Christen, le photographe Pierre-Michel Delessert) et trois autres Musées (Musée de l'Elysée, Musée Olympique et Musée des Beaux-Arts de Lausanne)

Janvier à juin 2001

Opération " Volte-place " en partenariat avec deux classes lausannoises et les architectes Décosterd et Rahm, associés.

Lu 2628 fois