Grand prix de littérature 2000

Bernard Campiche

Ecrivain

Le Grand prix, d’un montant de 100'000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une oeuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

 

Informations supplémentaires

Laudatio

il sait lire. Ça n'a l'air de rien.

Dans son métier, c'est la qualité

première qui distingue les vrais des amateurs ou des faiseurs. Sa vista, sa passion et son esprit d'entreprise ont secoué et vivifient le paysage littéraire romand.

Biographie

Fils de Michel Campiche, historien et écrivain (L'Enfant Triste, La Réforme en Pays de Vaud, l'Escale du Rhône, Dimanche des Mères), Bernard Campiche est né à Lausanne le 13 janvier 1956. Enfance à Saint-Maurice (Valais) puis à Lausanne.

Après avoir passé son Diplôme de Commerce à l'Ecole Supérieure de Commerce de Lausanne, il a suivi une formation de bibliothécaire à l'Ecole de Bibliothécaires de Genève.

De 1979 a 1988, il a été le bibliothécaire du Centre d'Enseignement Secondaire Supérieur de l'Est Vaudois (CESSEV), à la Tour-de-Peilz. De 1988 h 1989, il a travaillé comme documentaliste à l'Institut de Recherche sur l'Environnement Construit (ISREC), à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Dès l'automne 1989, il se consacre entièrement à l'édition.

La Commission de littérature française du Canton de Berne lui a décerné son prix en 1989. En 1990, la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistiques lui a décerné le Prix « Jeunes Créateurs »/ Littérature. En 1999, il a reçu un prix du Fonds du Jubilé de l'UBS.

Outre les très nombreux prix littéraires obtenus (quarante-trois prix littéraires pour cent titres parus à ce jour), trente-deux titres de sa production sont traduits (ou en cours de traduction) ; en langue allemande, notamment chez Limmat Verlag {La Parole volée, Station Victoria, Les Agneaux, Prague aux doigts de feu. Le Trajet d'une Rivière, L'Anneau rouge), Benziger Verlag (Collection CH : Infiniment plus, Janus aux quatre fronts, Le Salon Pompadour), Lenos Verlag (La Griffé), Hans Erpf (La Part d'Ombre) et eFeF Verlag {La Fiancée d'Hiver), en italien (Les Ciseaux), en roumain, en albanais (Le Salon Pompadour, Les Elégies de Yorick) et en mandarin (La Parole volée).

Intéressé depuis toujours par ce qui touche au livre, il a eu la chance de vivre ses premiers pas dans le milieu éditorial en assumant l'administration générale de la revue littéraire écriture de 1981 à 1987. C'est dans ce cadre-là qu'il a pu faire la connaissance de ses premiers auteurs, et se familiariser avec le milieu littéraire suisse français.

Il a voulu créer une maison indépendante, et s'il a forcément subi des influences, il s'efforce depuis le début de trouver un ton et un style personnels, que ce soit sur le plan du choix des textes, des relations avec les auteurs, des rapports avec le public ou celui de la présentation générale de son travail. Il désire exercer son métier de manière indépendante et artisanale, en assumant seul la plupart des taches : décision de publication, saisie des textes et mise en pages de ceux-ci, discussion de la présentation des ouvrages, diffusion en librairie, la presse et le public. Il a donc l'intention de n'éditer qu'un nombre restreint d'ouvrages, avec comme objectif principal la diffusion la plus large possible du travail des auteurs suisses français. Car la Suisse est le pays dans lequel il vit, et il pense que c'est la littérature dont il comprend le mieux les racines et qu'il a envie, au travers d'oeuvres plus variées, de défendre.

Oeuvre

PRINCIPAUX SUCCES

1987 La Parole volée, de Michel Bühler, 4 éditions
1988 Prendre d'aimer, de Gisèle Ansorge, 3 éditions
1989 Suisse sans armée ? Un Palabre, de Max Frisch Station Victoria, d'Anne Cuneo, deux éditions Infiniment plus, d'Anne-Lise Grobéty
1991 Les Tourterelles du Caire, de Gisèle Ansorge
1992 La Griffe, de Jacques-Etienne Bovard
1993 Le Trajet d'une Rivière. d'Anne Cunco, 4 éditions (12'000 ex. vendus ; + une édition « France Loisirs Suisse SA » + Edition francophone par les Editions Denoël à Paris + une édition « Le Grand Livre du Mois » + une édition de poche en collection Folio). Toutes éditions confondues, y compris les traductions, Le Trajet d'une Rivière s'est vendu à plus de 1OO'OOO exemplaires.
1991 Demi-sang suisse, de Jacque-Etienne Bovard
1996 Nains de Jardin, de Jacque-Etienne Bovard, 3 éditions Objets de Splendeur, d'Anne Cunéo
1997 Le Temps des Cerises, de Sylviane Roche, 3 éditions
1998 Ame de Bronze, d'Anne Cuneo
L'Italienne, de Sylviane Roche et Marie-Rose de Donno, 3 éditions Les Beaux Sentiments, de Jacques-Etienne Bovard, 2 éditions

DROITS CINÉMATOGRAPHiQUES

Les Agneaux, d'Ania Carme!. Film réalisé par Marcel Schupbach, avec Richard Berry, en mars 1996.

La Griffe, de Jacque-Etienne Bovard. En projet. ùemi-sang suisse, de Jacques-Etienne Bovard. En projet.

PUBLICATIONS D'OUVRAGES EN FEUILLETON LITTÉRAIRE

Plusieurs ouvrages sont parus en feuilleton littéraire dans des quotidiens : La Parole volée de Michel Bühler et Station Victoria d'Anne Cuneo dans «24 Heures»; Schattenteil, traduction allemande de La Part d'Ombre de Sylviane Chatelain dans la « Neue Zurcher Zeitung » ; L'Escale du Rhône de Michel Campiche et Cabarete de Michel Buhler dans le « Journal de Sainte- Croix » ; L'Escale du Rhône de Michel Campiche, La Griffe de Jacques-Etienne Bovard, Les Passantes et Septembre de Sylviane Roche dans le « Journal de la Gruyère » : A la Place du Mort de Gilbert Salem dans « La Liberté ».

Lu 2526 fois