Prix de l'éveil (théâtre) 2000

Gérard Diggelmann
Comédien, metteur en scène (co-lauréat)

Gérard Demierre
Metteur en scène, directeur de théâtre (co-lauréat)

 

Informations supplémentaires

Laudatio

3 : C'EST LE NOMBRE DE SES FONDATEURS

7 : C'EST L'AGE DÈS LEQUEL ON PEUT APPRÉCIER SES SPECTACLES

45 : C'EST SA SURFACE ET 106 LE NOMBRE DE SES FAUTEUILS ROUGES. PETER PAN, ARLEQUIN, BELLES ET BETES, MARIONNETTES ET ENCHANTEURS Y HABITENT ET SORTENT DU RÊVE POUR LEUR JEUNE PUBLIC, LES AMOUREUX DU THÉÂTRE DEMAIN.

Biographie

GERARD DIGGELMANN

Franco-suisse, Gérard Diggelmann est né à Montpellier il y a plus de 40 ans.

1977-1981 Formation de comédien à l'Ecole romande d'art dramatique, à Lausanne, et au Conservatoire, à Paris. Comédien dans plusieurs pièces sous la direction de Pierre Bauer, André Steiger et Jean Chollet.

1981 Ouverture de son école de théâtre pour enfants et adolescents, à Lausanne.

Création de nombreux spectacles (avec l'école de théâtre) mettant en scène des enfants, des adolescents et des comédiens professionnels :

  • Touche pas à mon amour
  • Femmes
  • Echec et mat
  • Envers et contre tout

1981 Participation à de nombreuses émissions de radio et de télévision.

Actuellement, l'école de théâtre compte près de 300 élèves.

1999 Publication d'un livre intitulé le caporal, sur sa méthode de travail, destiné à tous les enseignants de français de Suisse romande.

Organisation de nombreux séminaires dans toute la Suisse romande, visant à motiver les enseignants à pratiquer l'oral par le théâtre en classe.

Collaboration avec la Direction des écoles de Lausanne pour des animations scolaires.

Depuis 1990, Codirecteur du Petit Théâtre.

Création d'une quinzaine de spectacles pour le jeune public :

  • La savane
  • La dispute
  • Cristal qui songe
  • Le petit Nicolas
  • broies de mornes
  • Merlin
  • MatUda
  • J'suis pas un héros
  • Knock
  • Portraits de familles
  • borothy
  • Sacrées sorcières
  • Fi fi brindacier
  • Fa-mi
  • Charlie et la chocolaterie

GERARD DEMIERRE

Né en 1949, Gérard Demierre, « l'enfant terrible du spectacle», a le don de réaliser l'impossible ! On le compare à Charles Apothéioz, qui faisait travailler avec le même bonheur, les acteurs amateurs et professionnels. Après avoir fréquenté la Kunstgewerbeschule de Baie, le Piccolo Teatro di Milano et l'Ecole Nationale du Cirque de Paris, il jongle avec les idées les plus folles, les acteurs et les lieux de ses créations. La musique, le texte, la voltige, les cascades, le mime et l'expression corporelle n'ont plus de secret pour lui. Il transmet avec talent et bonheur ses connaissances et ses exigences à ses interprètes. Rien ne résiste à son envie de réaliser, de mettre en scène, de faire plaisir, d'amuser et de divertir.

Sa carrière de comédien débute en 1971 au Théâtre de l'Avant-Scène à Bâie. Rapidement, il gagne la Suisse romande où il se partage entre les scènes du Théâtre de Vidy de Lausanne, le Théâtre Am Stram Gram à Genève, les Arènes d'Avenches et le petit écran! II anime des émissions de télévision pour la jeunesse ce qui l'amène à créer les Ateliers de formation et d'animation théâtrale (AFAT) en 1975. Il produit de nombreux spectacles, notamment avec des enfants et organise chaque année des stages avec atelier de travail scénique débouchant tous sur des créations inédites.

Il parcourt la Suisse et, toujours plus passionné, il rêve de traduire par la mise en scène les images qui se bousculent dans sa tête. Ses premières armes lyriques ont pour cadre le Théâtre Municipal de Lausanne : Une éducation manquée, bocteur Miracle, L'Arlésienne, puis l'Octogone à Pully : Les Noces de Stravinsky, Véronique, Un Orchestre dans le plafond. C'est au Théâtre de Vidy qu'il met en scène l'inoubliable Quand J'avais cinq ans Je m'ai tué. Au Théâtre de Beausobre, il met en scène La Nef dans la ville. Mouette de lumière. J'aime le music-hall, Les cuisinières, 6ème étage, réalise Les Reflets du Lac dans le cadre du 700è anniversaire de la Ville de (forges, le Bicentenaire de la Révolution vaudoise à Ouchy-Lausanne et la Fête du Blé et du Pain à Echallens.

1987, une aventure lacustre à la Vallée de Joux Barouf à Chioggia avec la Compagnie du Clédar, précède le tour de force de réunir le plus grand nombre de spectateurs dans les Arènes d'Avenches avec le prodigieux bivico et César.

En 1989, il crée Champ de course, spectacle équestre dans un ancien manège à Martigny, puis Les Jardins de la Liberté, Les Jardins de la Paix et Les Jardins de la vieille à Delémont ainsi que Les enfants du Pirate, l'Opéra de quat'sous, version cirque sous chapiteau, Le balcon de Jean Genet, L'illustre théâtre de Molière et Le Cimetière de voitures d'Arrabal chez les Combiers.

C'est au Petit Théâtre de Lausanne, dont il est codirecteur, qu'il a monté La Momie avec Alfredo Gnasso, La Baleine blanche, une création mondiale avec Jacques Fabbri, Peter Pan avec Jacques Roman, Pianoche avec Pierre Miserez, M. Scrooge d'après Dickens, Le secret de la porte de fer de Gaston Clerc, La Carte du ciel avec P. Crettol, Rhapsodie en feuoNzc le Big Band de Lausanne, Le petit prince avec Oers Kisfaludy, Pierrot ou les secrets de la nuit de Michel Tour nier, La Belle et la Bête de Mme Leprince de Beaumont, On purge bébé, adaptation de l'œuvre de G. Feydeau, Vendredi ou la vie sauvage de Michel Tournier et Les quatre doigts et le pouce de René Morax.

Oeuvre

LE PETIT THEATRE

1987

Rencontre des trois créateurs : Gérard Demierre, Jean-Claude Issenmann et Gérard Diggelmann. Dépôt d'un premier projet.
But : créer un lieu théâtral professionnel destiné à l'enfance et à la jeunesse.
Le projet restera sans suite.

1988 Mme Marie-Claude Jequier, nouvelle chef du Service des affaires culturelles de la Ville de Lausanne, retrouve le dossier et demande à MM. Demierre, Issenmann et Diggelmann de réactualiser le projet.
1989 L'idée du Petit Théâtre est acceptée par le Conseil communal de Lausanne. M. Jean-Jacques Schilt, directeur des écoles à cette époque, prend en charge le projet. Une salle appartenant à la Ville de Lausanne est trouvée. Dans l'ancienne maison Bugnion, au pied de la Cathédrale, le Petit Théâtre va pouvoir offrir au jeune public des spectacles de qualité qui s'inscriront dans leur mémoire.
1990 Mardi 18 septembre 1990 - Inauguration du Petit Théâtre avec le premier spectacle Le môme et la momie. C'est le début d'une saison complète et professionnel destinée au jeune public.
Le Petit Théâtre, un lieu unique dans la région, est basé sur le long terme. 106 fauteuils rouges avec une vue panoramique sur la scène de 9 mètres sur 5. Le Petit Théâtre est le lieu de tous les éveils culturels, un vrai théâtre populaire puisqu'il s'adresse à toute la famille (dès 7 ans). Au Petit Théâtre c'est souvent la première fois et la première fois ça compte.
Décembre 1998 Démission de l'un des trois codirecteurs, Jean-Claude Issenmann. Le spectacle continue !
En 10 saisons Le Petit Théâtre a créé 47 spectacles joués chacun entre 4 et 5 semaines. A ce jour, 1532 représentations publiques, 278 représentations scolaires, près de 16O'OOO spectateurs.

Quelques titres de textes adaptés pour le Petit Théâtre

  • Peter Pan
  • Le Secret de la porte de fer
  • Merlin l'enchanteur
  • Le petit Nicolas
  • Knock
  • Pierrot et les secrets de la nuit
  • La Belle et la Bête
  • Le petit prince
  • Le magicien d'Oz
  • Pour Alice
  • Fi fi brindacier
  • Arlequin
  • Les 4 doigts et le pouce
  • Charlie et la chocolaterie
  • Le médecin volant

Classiques du théâtre ou de la littérature, oeuvres de création, musique, marionnettes, danse, au fil des dix saisons le Petit Théâtre n'a cessé de parcourir tous les moyens d'expression qui composent le théâtre jeune public.

Pour l'avenir

Le Petit Théâtre dépend de la Direction des écoles de la Ville de Lausanne pour son budget de fonctionnement et du Service des affaires culturelles de l'Etat de Vaud pour son budget de création, auquel s'ajoute le soutien de certaines communes avoisinantes et de sponsors privés.

Le Petit Théâtre veut continuer à offrir des spectacles de qualité, étendre sa renommée par des échanges intercantonaux, voire « internationaux » et faire partager aux enfants l'émotion du théâtre. Rien n'est trop beau pour un public neuf. Le Petit Théâtre prépare l'enfant à son rôle de public de demain.

 

Lu 3057 fois