Prix culturel vaudois jeunes créateurs photographie 1999

Hélène Tobler

Photographe

Informations supplémentaires

Laudatio

Bien au-delà de l'illustration, Son geste est expression, son métier engagement. En elle, l'image existe bien avant le déclenchement, Comme parfois le sentiment guide l'intelligence.  Sa photographie n'est pas le temps arrêté, Elle est le temps précédé

Biographie

Hélène Tobler est née en 1960, à Pully.

Elle a suivi la première partie de sa scolarité à Aubonne, puis l'école secondaire et le gymnase à Lausanne. Intéressée par le cinéma et la photographie, elle poursuit ses études et obtient un baccalauréat français, type phylo-lettres.

 

Oeuvre

Dès 1984

Après quelques emplois temporaires, dont un mandat pour le CICR, elle entreprend un apprentissage de photographe, à Vevey. Attirée par la photographie de reportage, elle se tourne vers la presse.

1987

Engagée à l'Agence AIR, elle travaille pour toutes les publications du groupe Edipresse.

1990

Prend un congé sabbatique de deux mois pour voyager en Inde.

1991

A sa création, elle est engagée en qualité de photographe au Nouveau Quotidien et contribue largement à la collaboration de son fameux style.

Juillet 1992

Devient photographe indépendante tout en collaborant régulièrement avec le Nouveau Quotidien.

1993

Exposition collective au Musée de l'appareil photographique, à Vevey. Réalise un reportage à Mostar, en Bosnie, pour le Nouveau Quotidien. Participe à l'émission VIVA de la Télévision Suisse Romande.

1994

Reportage en Chine sur le cinéma chinois en compagnie d'une journaliste du Nouveau Quotidien. Voyage au Bhoutan, à la recherche de quelques esquisses photographiques autour de la vie des monastères.

1995

Crée l'agence avec Biaise Kormann. Ils réalisent ensemble, notamment une série de travaux pour le Festival de la diversité, à Genève, et le Festival de la Cité, à Lausanne. Exposition de ces travaux au restaurant Le Vieux Lausanne et dans l'enceinte de la Vaudoise Assurances. Reportage sur le CERN pour L'Hebdo. Présentation d'un extrait de ce reportage - l'image du physicien - dont elle est l'auteur au Prix suisse de la photographie de presse et obtient une mention spéciale. Réalisation d'une série de portraits d'artistes pour la Fondation vaudoise pour la promotion et la création artistiques en collaboration avec Biaise Kormann. Ces images ont été projetées lors de la cérémonie de remise des prix. Reportage en Bosnie, en voiture, avec la journaliste Sonia Zoran pour établir « un état des lieux » de l'ex-Yougoslavie.

1996

Participation au nouveau concept du calendrier 1997-1998 du Centre Social protestant et réalise les photographies du calendrier paru en mars 1997.

1997

Fin des activités de Myope pour des raisons économiques. Dès cette date, elle travaille à nouveau seule comme photographe indépendante. Sa base logistique est à Lausanne. En juillet 1997, elle part en Bulgarie avec sa coéquipière Sonia Zoran, journaliste, pour un reportage sur les traces du mystère des voix bulgares. Ce travail en commun est publié dans la magazine suisse Animan, édition no 83 de novembre-décembre 1997. Simultanément, Polygram Paris lui achète une série d'images de Bulgarie destinées à la réalisation des cahiers et des couvertures de CD.

Août 1998

Hélène Tobler et Claudia Renna, peintre, partent en Pologne pour réaliser un projet en commun: deux regards, deux visions (l'une en peinture, l'autre en photographie noir-blanc) sur un thème : « Le Chantier de Gdansk fantôme ou réalité? » Ce travail (peinture et photographie) sera exposé en juillet 1999 au Musée polonais, à Rapperswil.

Lu 2551 fois