Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Edmond Vullioud, comédien

Edmond Vullioud, comédien Photographe Amélie Blanc

Laudatio

40 années au service du théâtre : rarement le mot « service » n’aura sonné aussi juste, pour résumer le parcours d’Edmond Vullioud dans le théâtre suisse romand. Sa stature ne saurait cependant nous faire sous-estimer sa complexité, ce jeu d’ombres et de lumières qui le hante. Il y a du dandy en cet homme de culture. Du philosophe aussi. Et une lutte incessante entre l’attrait de la transgression et le souci de la rigueur, entre la dérision et l’engagement. Tchekhov, Brecht, Molière, Giraudoux, Goldoni, Shakespeare. Carouge, Marseille, Paris, Genève, Lausanne, Dijon : son parcours théâtral ne laisse aucune place à l’anecdotique. Sa présence et son jeu, à la fois subtil et puissant, donnent à chaque personnage qu’il incarne la parfaite dimension et les nuances dont rêve tout auteur dramatique.

Prix culturel Théâtre 2017

Le prix culturel Théâtre 2017, d’un montant de 20’000 francs, met en avant un comédien du canton.

Biographie

Edmond Vullioud est né le 26 novembre 1956 au Chenit. Après deux ans d’apprentissage de dessinateur en bâtiments, il entre au conservatoire de Lausanne en section d’art dramatique en 1974. Il obtient son diplôme en 1978. La même année, il participe à la création du théâtre Kléber-Mélau. A la faveur d'une série de représentations parisiennes produite par Alpha FNAC, il est engagé au théâtre national de Marseille où il joue régulièrement, jusqu'en 1988, sous la direction de Marcel Maréchal. Après quatre spectacles au Théâtre populaire romand (saison 1993-1994), il interprète de 1997 à 2002, sous la direction de Georges Wod, la quasi-totalité des rôles-titres des productions réalisées au théâtre de Carouge. Il préside le syndicat suisse romand du spectacle de 1995 à 1998. Il enseigne au conservatoire de Genève de 1996 à 1999. Il est membre du conseil de fondation du théâtre du Jorat, de 2000 à 2005 ; délégué syndical et membre du conseil de la fondation Artes et Comoedia, de 2001 à 2005 ; délégué syndical et membre du conseil de 2002 à 2006 et du bureau de 2003 à 2006 de la fondation d’art dramatique du canton de Genève ; membre du conseil de la fondation du Petit théâtre de Lausanne, de 2005 à 2010. Depuis 2010, il siège à la Fondation vaudoise d'aide sociale et culturelle du canton de Vaud où il préside la commission culturelle, ainsi qu'à la Loterie romande, dont il est sociétaire depuis 1999. Il joue, met en scène et décore plus de cent cinquante spectacles. Il compte à son actif de nombreux enregistrements radiophoniques et cinématographiques. En 2013, il publie aux éditions L’Âge d’homme son premier recueil de nouvelles Les Amours étranges qui va être réédité en poche en septembre 2017. En 2017, il écrit, réalise, interprète et met en scène du spectacle Luther à table, variation sur les propos de table de Martin Luther.

Lu 359 fois

Media

Portrait vidéo réalisé par Pierre-Yves Borgeaud, Momentum Production