Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Florian Despond, Tavillonneur

Florian Despond, Tavillonneur Photographe, Amélie Blanc - Illustrations, Francesca Aiello

Laudatio

La main est ferme, le geste sûr, les tavillons se positionnent sous la maîtrise experte de Florian Despond. Au premier coup d’œil, c’est ce que l’on remarque mais il y a bien plus que cela. A le voir travailler la magie se révèle. Il écrit une partition où les notes sont en bois. Le métier est mêlé à l’art, c’est fascinant car il sait perpétuer une tradition avec une dimension qui ouvre la porte aux émotions. Le bois est dompté, certes, mais s’y ajoute ce sentiment de beau et d’harmonie que l’on ressent très fortement de la cohésion entre l’homme et la nature. Il sait, de la plus belle manière, nous faire vivre et partager sa passion. Nos yeux, grâce à lui, se seront ouverts sur une autre manière de regarder l’artisan. Merci Florian Despond !

Prix du patrimoine culturel immatériel 2015

Vaud

Le Grand prix, d’un montant de 100’000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une œuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Biographie

Ses vacances d’enfant, Florian Despond les a passées avec son voisin, Jean-François Pasquier, maître tavillonneur. C’est donc tout naturellement que la passion s’est transmise du maître à l’élève. Florian Despond a tout d’abord appris le métier de forestier bûcheron pour se perfectionner ensuite dans celui de tavillonneur. Il est le plus jeune maître artisan de Suisse à pratiquer ce métier. Il est très actif dans le cadre des Journées du parc régional du Pays-d'Enhaut et dans la vie politique de la commune de Montreux. Mais sa passion, ce sont les tavillons et les bardeaux (plus allongés). Sa société, créée en 2006, assure tous les travaux de toitures. Avec ses quatre collaborateurs, il travaille sur mandat pour des collectivités publiques comme pour des particuliers aussi bien à des réhabilitations qu’à des créations contemporaines. Avec l'Association romande des tavillonneurs dont il est membre, il a mis sur pied en collaboration avec l’Ecole professionnelle de Bulle une filière d’apprentissage du tavillonnage.

Lu 2404 fois

Media

Portrait vidéo réalisé par Pierre-Yves Borgeaud, Momentum Production