Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Claude Blanc (Oin-Oin), Acteur, humoriste et réalisateur radio

Claude Blanc (Oin-Oin), Acteur, humoriste et réalisateur radio Photographe, Amélie Blanc

Laudatio

C’est comme une fois, y avait un jeune apprenti en génie civil qui était plus attiré par les œuvres radiophoniques que par les ouvrages urbanistiques.

C’est comme une fois, y avait Oin Oin qui, avec Monsieur Milliquet, inondait de rire la Suisse romande entière en offrant à ses auditeurs un "Demain dimanche" fleurant bon l’accent du Gros-de-Vaud et flattant l’esprit matois de ses habitants.

C’est comme une fois, y avait Bergamote, un amour de théâtre, né à la radio et qui s’en va triompher  en Avignon avec de fidèles complices.

C’est comme chaque fois, y a Claude Blanc. Sans lui, la radio, le théâtre et l’humour d’ici ne seraient que l’ombre de ce qu’ils sont. Et le canton de Vaud y perdrait un brin de son histoire. Peut-être même de son authenticité, car s’il fallait faire sans Blanc, nous serions moins Vrais.

Prix spécial du 25ème

Biographie

Claude Blanc, né en 1934 à Lausanne, est un homme de radio et de théâtre ayant travaillé à la Radio suisse romande jusqu'à sa retraite.

Après un apprentissage de dessinateur en génie civil, il décide de renoncer à la poursuite de ses études en génie civil à l'Ecole polytechnique pour entrer en 1957 à Radio Lausanne comme dessinateur et opérateur, puis comme assistant réalisateur.

Il collabore pendant 19 ans à l’émission Demain Dimanche d’Émile Gardaz. À ses côtés, il incarne notamment le personnage principal dans Les aventures de Oin-Oin et de Gaston dans le feuilleton radiophonique Adieu Berthe. Il est ensuite le producteur et réalisateur des émissions 5 sur 5 puis de Bergamote. Au vu du succès radiophonique de Bergamote, l'équipe (composée de Claude-Inga Barbey, Patrick Lapp, Daniel Rausis et Claude Blanc) en conçoit une première adaptation théâtrale qui, après une tournée en Suisse Romande, se produit durant 6 mois au Théâtre du Petit Hébertot à Paris. Un an plus tard un deuxième spectacle Bergamote et l’Ange est présenté, cette fois-ci dans la grande salle du Théâtre Hebertot.

Lu 5459 fois

Media

Portrait vidéo réalisé par Pierre-Yves Borgeaud, Momentum Production