Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Pierre Corajoud, guide, auteur et éditeur de guides d'itinéraires pédestres

Pierre Corajoud, guide, auteur et éditeur de guides d'itinéraires pédestres Photographie Jean-Bernard Sieber et Patrick Martin

Laudatio

Il aime sa ville qu’il connaît jusque dans ses moindres recoins avec ses mystères et ses étonnants contrastes. Mais cet amour et ces découvertes, il a éprouvé le besoin de les partager. Devenu « baladeur professionnel », flâneur pour le « plaisir », ou comme il aime à le dire, « aventurier du proche », il a séduit en plus de 10 ans et autant de publications, des cohortes de Lausannois et de touristes et leur a fait découvrir ou redécouvrir les mille et un mystères de l’espace urbain lausannois.

Prix de l'éveil 2008

Le Prix de l’éveil, d’un montant de 20’000 francs, récompense une personnalité vaudoise qui enrichit la vie culturelle du canton en suscitant l’éveil du public, jeune ou adulte, par son travail de créateur, de médiateur, de formateur ou d’initiateur.

Biographie

Pierre Corajoud est né en 1969 à Lyon. Il a 5 ans lorsque sa famille s’installe à Lausanne

Vers l’âge de 20 ans, il se rend compte qu’il peut éprouver la sensation de voyage, en partant de chez lui à pied et en cheminant au petit bonheur la chance dans sa propre ville, par des chemins de traverse. Ces aventures de poche, du proche lui font découvrir des lieux insoupçonnés et peu fréquentés par les habitants de la ville.

Pour partager ces moments de pur bonheur vécus à deux pas de chez lui, il décide d’éditer à compte d’auteur en 1997 un petit guide proposant des balades insolites dans Lausanne. De bons échos l’inciteront à réitérer l’expérience sur d’autres terrains d’aventures, près de chez lui : l’agglomération lausannoise, la Riviera, les rivières et la campagne vaudoises.

Les parcours pédestres proposés dans ces différents guides font la part belle à des lieux charmants et pourtant peu connus. Ils mettent en lumière la diversité peu commune des paysages de la région.

Adepte de la flânerie, de la balade, Pierre Corajoud a également édité un livre sur sa (dé) marche, intitulé « Le temps d’une flânerie ». Il y explique ce que lui apporte cette activité d’une belle simplicité, soit une façon de « se dépêtrer du temps, de s’émerveiller au quotidien et de vivre des moments touchants. »

En 2007, il édite un guide à travers la Suisse Romande sur les pas de Jean-Jacques Rousseau, un des premiers auteurs à avoir mis la flânerie et la nature au centre de son propos. En septembre 2008, paraît un petit ouvrage proposant une balade en méandres à travers Lausanne au fil du métro M2.

Parallèlement à ces diverses publications, il accompagne tout au long de l’année de nombreuses balades à Lausanne, mais également aux quatre coins du Canton.

Lu 3675 fois

Media