Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Yves Bugnon, chanteur, directeur de chœur

Yves Bugnon, chanteur, directeur de chœur Photographie Nicole Chuard

Laudatio

Médiévale, baroque, ou contemporaine, sa passion du chant a des accents multiples.

Il fait œuvre de transmission, et l'aventure à laquelle il convie enfants et adultes a une portée autre que musicale : humanité et savoir s'y conjuguent, curiosité et enthousiasme y sont distillés entre les notes.

La musique, avec lui, se fait école de vie.

Prix de l'éveil 2006

Le Prix de l’éveil, d’un montant de 20’000 francs, récompense une personnalité vaudoise qui enrichit la vie culturelle du canton en suscitant l’éveil du public, jeune ou adulte, par son travail de créateur, de médiateur, de formateur ou d’initiateur.

Biographie

Fribourgeois né à Romont le 17 décembre 1957, c’est dès l’âge de quatre ans que Yves Bugnon vit dans le Canton de Vaud.

Il suit à Cully toutes ses études (primaires, supérieures) et à Lausanne sa formation de facteur de pianos (CFC obtenu en 1978).

Chanteur

Yves Bugnon fait ses premiers pas dans l’étude du chant avec Greta Rumbelli-Trokay à l’Institut de Ribaupierre puis étudie le chant et la théorie musicale au Conservatoire de Lausanne. Ses professeurs furent Erika Bill et Catherine Martin. Il obtient le diplôme de chant en 1985.

Il poursuit ses études de chant auprès de Kurt Widmer à Bâle entre 1985 et 1988, où son goût pour la musique ancienne se développe grâce à l’enseignement reçu dans le cadre de la Schola Cantorum.

Enfin, il se perfectionne auprès d’Arlette Chédel, à Genève.

Parallèlement et pendant dix ans, il participe en tant que choriste et parfois soliste à l’Ensemble vocal de Lausanne, sous la direction de Michel Corboz.

Comme soliste, il chante en concert des œuvres baroques, des oratorios, des récitals de mélodies françaises.

Au théâtre, il chante des opérettes: la Vie Parisienne d’Offenbach et la Veuve Joyeuse de Franz Lehar et l’opéra Die Entfürung aus dem Serail de Mozart.

De 1993 à 1996, il enseigne la musique dans les classes de l’Institut Mont-Olivet de Lausanne et œuvre à la récupération des voix déficientes d’étudiants de l’Ecole normale de Lausanne.

Il enseigne le chant en privé.

Chef de choeurs

C’est en tant que chanteur, dès 1975 à l’âge de dix-huit ans, que Yves Bugnon aborde la direction. En autodidacte d’abord, il se forme au contact de nombreuses chorales aussi bien liturgiques, populaires que classiques comme par exemple, le chœur catholique de Cully, le chœur de dames et le chœur

d’hommes de Renens, le chœur œcuménique de Cully. Il se forme également auprès de différents chefs tels que Michel Veuthey et Marius Pasquier dans des stages et profite de l’expérience de Michel Corboz.

Plusieurs ensembles le demandent comme chef de chœur, ainsi l’ensemble Vocabilis, les Vocalistes romands, le groupe vocal Ars Laeta de Lausanne, le chœur Pro Arte de Lausanne (en tant que sous-directeur) et aussi le Chœur Suisse des Jeunes (2002).

Aujourd’hui, il assure la direction :

  • de la Maîtrise du Conservatoire de Lausanne qu’il créa en 1999, et dont en 2006, 90 enfants de 7 à 16 ans sont répartis en 4 chœurs par tranches d’âge
  • du Choeur d’Oratorio de Montreux (75 chanteurs)
  • du Chœur symphonique de l’Université populaire de Lausanne (100 chanteurs)

Chaque année, il est demandé pour l’animation de stages :

  • à la semaine de chant choral au centre du Louverain (NE) pour choeurs d’adultes et d’enfants et dans le cadre du mouvement A Cœur Joie
  • en week-ends d’initiation au chant grégorien dont la plus part au centre du Louverain (NE)
  • de formation de choristes et de chefs de chœurs (Semaine romande de musique liturgique, Association vaudoise des directeurs de chœurs (AVDC,), A Coeur Joie, CNPL en France)

En outre, pendant l’année 1999, il participe à l’élaboration de la Fête des Vignerons en préparant et dirigeant le chœur du Jardin d’Orphée.

Son engagement au sein des comités d’associations vaudoise (AVDC, www.choeur.ch), romande (COROMUS) et suisse (Forum suisse des chefs de chœurs) l’incite à poursuivre une réflexion sur la direction chorale et le chant, en particulier pour les enfants, et à proposer des démarches et des solutions pour leur développement.

Ses pratiques musicales vont de la musique médiévale et particulièrement le chant grégorien à la Renaissance et l’époque baroque. Mais la découverte d’œuvres de compositeurs peu connus l’intéresse particulièrement, que ce soit dans les styles classiques, romantiques ou modernes. Son souci est de partager l’amour du chant et d’encourager sa pratique dans un esprit de créativité et de connaissance des styles.

De plus, Yves Bugnon enseigne la musique au Gymnase de Burier et dans le cadre de  la formation professionnelle des professeurs d’éducation musicale Willems à l’Institut de Ribaupierre à Lausanne.

Lu 4043 fois

Media

Vidéos Ana Morenza