Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Michel Soutter, cinéaste

Michel Soutter, cinéaste Michel Soutter, en 1986, sur le tournage de Signé Renart

Laudatio

Voisin attentif, lecteur de Rannuz et de Roud, promeneur fidèle qui a cherché Tchékhov dans les paysages voudois et qui parfois trouve entre Bex et les Rasses le ciinnat de ses films.

Prix du rayonnement (cinéma) 1990

 

Biographie

Michel SOUTTER est né en 1932 à Genève.

Il abandonne ses études après le collège. Pour vivre, il fait divers travaux, toutefois son activité réelle et son but, c'est d'écrire : il espère même en faire un métier.

Il commence par publier un recueil de poèmes, en 1953, "Pays d'enfance" et devient auteur- compositeur-interprète en s'accompagnant à la guitare. A Genève, il ouvre un cabaret, "Le Moulin à Poivre", avec quelques amis parmi lesquels Bernard Haller et Jean-Pierre Rambal. Puis, avec ces deux derniers, il "monte" à Paris. Michel Soutter "fait" les cabarets de la capitale, passant notamment à "la Colombe" où il croise un débutant nommé Jean Ferrât.

Puis Michel Soutter décide d'arrêter la vie d'artiste et rentre à Genève. Pendant deux ans, il travaille sur les chantiers, dans le bâtiment.

Lu 2699 fois