Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Palmarès 1998

Philippe Saire, danseur, chorégraphe

Laudatio

UN TALENT INCONTESTÉ, DOUBLÉ D'UNE OBSTINATION SOURIANTE, UN REGARD TENDRE ET LUCIDE SUR LE MONDE ET LES AUTRES ONT EU RAISON DE TOUS LES OBSTACLES SUR LA ROUTE DE L'INSTIT'-CHORÉGRAPHE, MÊME LES CHAUFFARDS IVRES.

IL A PORTÉ LA DANSE CONTEMPORAINE VAUDOISE SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE SUISSE ET INTERNATIONALE.

Grand prix de la danse 1998

Le Grand prix, d’un montant de 100’000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une œuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Katherine Müller, peintre, sculpteur

Laudatio

FORMES ET COULEURS, COULEUR ET FORME, LA JEUNE PEINTRE NOUS PLONGE DANS UN ESPACE MENTAL OÙ VIOLENCES ET OUTRANCES, INHABITUELLES CHEZ NOUS, PARLENT DE MORT, DE BAROQUE ET DE LUMIÈRE EN GRAND FORMAT. SERAIENT-CE LES ORIGINES VALAISANNES DE KATHERINE MÛLLER ?

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Beaux-Arts 1998

Meilz alias Eugène, écrivain

Laudatio

IL EST JEUNE, VAUDOIS PAR HASARD, ET LE VOILÀ QUI FAIT LE GRAND ÉCART ENTRE LE COLLÈGE ARTISTIQUE DU BICENTENAIRE

ET LA CUISINE DE PIPILOTTIRIST. FAUX CANDIDE ET AUTHENTIQUE PROVOCATEUR, IL DÉMONTE SADIQUEMENT NOS MYTHES.

D'UNE PLUME ALERTE IL FAIT TOMBER LES MASQUES; IL JOUE AVEC LES MOTS POUR FAIRE CROIRE

QU'IL NE CROIT À RIEN. SON VERBE INSOLENT SÉDUIT ET DÉRANGE. IL N'A MÊME PAS BESOIN DE PATRONYME.

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Littérature 1998

 

Valérie Lou, chanteuse

Laudatio

ELLE NOUS BALANCE SES MOTS D'AMOUR EN NOUS JAZZANT QUELQUES ACCORDS ENTRE BLUES ET JAVA, JUSTE EN PASSANT.

LA LANGUE FRANÇAISE FAIT « B A-BE-DOU-WA », LES SENTIMENTS RYTHMENT LES RIMES, ON CLAQUE SES DOIGTS EN MURMURANT « JE T'AIME », ON PLEURE, ON RIT. FOLIE DOUCE, COMME LES CHATS QU'ELLE ADORE, SA MUSIQUE ET SES MOTS NOUS FONT LE COUP DE L'ÉMOTION ET C'EST DINGUE CE QUE ÇA SWINGUCE DANS NOS COEURS!

Prix culturel vaudois Jeunes Créateurs Musique 1998

 

Nag Ansorge, réalisateur

Laudatio

IL EST L'HUMANITE INCARNEE. SA BELLE CHEVELURE BLANCHE LUI CONFÈRE UN AIR ÉTERNEL JEUNE HOMME. IL EST LE REGARD DE TOUTES NOS CURIOSITÉS, DE TOUTES NOS PUDEURS. SA CAMÉRA TÉMOIGNE, RACONTE, EXPLIQUE, INTERPELLE.

HUMANISME ET TOLÉRANCE. IL EST UNE LEÇON DE SAVOIR-VIVRE DANS LE BRIC-À-BRAC DES FABRICANTS « DOCU-MENTEURS » ET « BONI-MENTEURS » D'AUJOURD'HUI. INGÉNIEUR ET CINÉASTE, IL ALLIE LA PRÉCISION DES FAITS À LA POÉSIE QUI EST DERRIÈRE.

IL A MIS SA PASSION DU CINÉMA AU SERVICE DE NOS CONSCIENCES ET DE NOTRE MÉMOIRE.

Prix de l'éveil (cinéma) 1998

 

Armand Abplanalp

Laudatio

DES FAUX-NEZ A PARIS, DE LA PHOTOGRAPHIE AU CINÉMA ET DE LA PEINTURE À RAMUZ, CE GENTLEMAN TOUCHE-À-TOUT, INCLASSABLE, CHARMEUR ET CURIEUX, A LAISSÉ UNE TRACE ORIGINALE, UNIQUE, ET POURTANT BIEN LISIBLE.

Hommage spécial "Plan-fixes"