Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Yves Dana, Sculpteur

Yves Dana, Sculpteur Photographe, Amélie Blanc - Illustrations, Francesca Aiello

Laudatio

A parcours hors du commun, techniques hors normes. Attention à ne pas vous laisser prendre par les apparences. Ses stèles vous paraissent légères, dressées sereinement vers le ciel ? Ce sont des cris, souvent. Silencieux, porteurs de sens, de nostalgie, d’humanité, d’amour. Comme une innocence perdue, l’Egypte de la petite enfance continue d’habiter le regard de cet artiste dont le travail de la matière, qu’elle soit calcaire, diabase, bronze, basalte, marbre, bois ou schiste, est unique et défie les techniques en usage. Le temps a beau passer et la vie couler près de gens heureux et amis, demeure la douleur de l’exil, ce ferment inextinguible qui nourrit l’œuvre d’Yves Dana et perceptible dans son regard solaire.
Une œuvre réalisée entre le bonheur de faire et la douleur de vivre.

Grand Prix 2015

Vaud

Le Grand prix, d’un montant de 100’000 francs, honore une personnalité du monde culturel vaudois qui a enrichi le pays par une œuvre forte et une approche neuve. Cette importante somme apporte à un créateur reconnu le bien le plus précieux : un temps libéré de contraintes financières.

Biographie

Yves Dana est né le 25 juin 1959, à Alexandrie. En 1961, la famille Dana quitte l'Egypte et s'établit en Suisse. Licencié en sociologie de l'université de Lausanne en 1978, diplômé de l'Ecole des beaux-arts de Genève en 1981, Yves Dana se consacre totalement à la sculpture depuis 1984. Ses travaux sur fer, sur pierre et sur bronze, ainsi que ses peintures tracent les différentes directions de ses recherches. Son travail est très vite reconnu par la galerie Alice Pauli qui, dès 1984, organise plusieurs expositions et fait connaître le travail d'Yves Dana en Suisse et à l'étranger. Les galeries Ditesheim et Krugier, à Genève et New York, poursuivent cet élan et contribuent à asseoir sa réputation. Les sculptures monumentales démontrent sa maîtrise de l'espace. En 1996, un séjour de six mois en Egypte marque un retour à des formes simples et hiératiques : c'est le début de la série des stèles. Deux ans plus tard, Yves Dana réalise ses premiers travaux en pierre. Diverses expositions personnelles et collectives suivent, notamment au musée Guggenheim de Bilbao. Proposé par différents galeristes, le sculpteur participe également aux plus importantes foires internationales comme ART Basel, ART Miami, FI AC Paris, Arco Madrid, Kl AF Séoul. En 35 ans de carrière, Yves Dana compte à son actif une centaine d'expositions collectives et une quarantaine d’expositions personnelles, souvent accompagnées de publications. On dénombre plus de 600 sculptures à son catalogue. Le travail d'Yves Dana est aujourd'hui régulièrement présenté, aussi bien en Espagne qu'en France, en Italie, en Belgique, en Angleterre ou à Singapour. Diverses monographies ont déjà été éditées à ce jour, avec la collaboration d'écrivains de renom tels Bertil Galland (1988), Jacques Chessex (1996), Bernard Noël (2000), Charles Juliet (2008) et Tahar ben Jelloun (2015).

Lu 1938 fois

Media

Portrait vidéo réalisé par Pierre-Yves Borgeaud, Momentum Production