Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Marjolaine Piguet, fondatrice de l'Association pour la Formation de Jeunes Danseurs

Marjolaine Piguet, fondatrice de l'Association pour la Formation de Jeunes Danseurs Photographie Véronique Botteron

Laudatio

Marjolaine Piguet

Son écriture à la fois puissante et sensuelle est au service de personnages si humains que l’on ne doute pas qu’ils soient réels. Il se met en scène avec eux dans ses romans, ce qui ajoute a la force de ses descriptions. En cela, Michel Layaz est un auteur engage. La société qu’il décrit est la notre, contre laquelle il bouillonne : « face a tout ce qui gène, face a tout ce qui contraint, agace, blesse, se détériore, face a la nullité de la télévision, face a la nullité du politique (militaire ou militant), face a l’économie de tous les pouvoirs, écrire reste un signe de résistance. » Sa protestation est une promesse pour la suite de son œuvre.

Kim White

Ses premiers contacts avec le canton de Vaud, c’est au prix de Lausanne que Kim White les a eus. Une excellente formation, puis différents engagements. Mais surtout, héritage familial, une vocation : l’enseignement. Mettant ses pas dans ceux de sa mère Nan Klinger, elle dirige le Los Angeles Youth Ballet. Puis, lorsque les circonstances de la vie la mènent sur la riviera lémanique, fonde le Vevey Youth Ballet, une compagnie pour enfants où le goût de l’effort est exalté, la rigueur célébrée, et l’amour de la danse partagé.

Prix de l'éveil 2004

Le Prix de l’éveil, d’un montant de 10'000 francs, récompense une personnalité vaudoise qui enrichit la vie culturelle du canton en suscitant l’éveil du public, jeune ou adulte, par son travail de créateur, de médiateur, de formateur ou d’initiateur.

Lu 4014 fois

Media

Vidéos Ana Morenza