Logo de la Fondation vaudoise pour la culture


Créée en 1987, la Fondation vaudoise pour la culture a pour but d'honorer et récompenser les personnalités du monde culturel du canton de Vaud et leur donner les moyens matériels de poursuivre leur œuvre.

Anita Porchet, émailleuse d'art

Anita Porchet, émailleuse d'art Photographe, Amélie Blanc

Laudatio

Il y a des vertus à faire les choses lentement. Passer un mois de plus sur pièce n’a pas d’importance. Anita Porchet est comme ses cadrans émaillés : rare, délicate, unique. Mais son apparente fragilité ne masque que partiellement sa tenace rigueur et la haute exigence qu’elle met à transformer ses poudres de verre coloré en chefs-d’œuvre. « Il faut avoir un certain caractère pour accepter qu’après quinze feux successifs, tout le travail soit abîmé. » Et c’est bien ce tempérament fait au feu qui lui a permis de toujours préserver son indépendance. De son parrain émailleur et de mille rencontres professionnelles de haut niveau, elle a retenu le meilleur et, pendant 35 ans, l’a apprivoisé et l’a fait évoluer. Nul comme elle n’a su réinventer son métier et le faire vivre avec son temps.

Prix du patrimoine culturel immatériel 2017

Le prix du patrimoine culturel immatériel 2017, d'un montant de 20'000 francs, est un coup de projecteur sur une personnalité du canton dont l'action a fortement contribué à la perpétuation, à l'évolution et à la transmission d'un élément culturel du patrimoine immatériel vaudois.

Lu 2950 fois

Media

Portrait vidéo réalisé par Pierre-Yves Borgeaud, Momentum Production